CKZone
Ca tombe a Dédé - Version imprimable

+- CKZone (https://ckzone.org)
+-- Forum : Camp de base (https://ckzone.org/forumdisplay.php?fid=3)
+--- Forum : ALERTE ! (https://ckzone.org/forumdisplay.php?fid=8)
+--- Sujet : Ca tombe a Dédé (/showthread.php?tid=10038)

Pages : 1 2


Ca tombe a Dédé - gglelfe - Ven. 28 Nov. 2008

Bonjour tous le monde

Juste pour signalé un petit effondrement a dédé dans le couloir qui mène a la salle des fêtes, c'est tous beau tous frais.

J'ai pas poussé le vice a me posé pour prendre une photo, vu que le ciel était bien fisuré j'ai prévu faire un replis stratégique sur des base pré défini a l'avance.

Sinon y a t'il des époques plus propice que d'autre au effondrement ?? hiver, pluies ect... ?

@++


Re: Ca tombe a Dédé - casper - Ven. 28 Nov. 2008

hummmmmmmm miam miam
plus c est scarface meilleur c est Squarewink


Re: Ca tombe a Dédé - grain d'argent - Ven. 28 Nov. 2008

gglelfe a écrit :Sinon y a t'il des époques plus propice que d'autre au effondrement ?? hiver, pluies ect... ?

@++

Oui effectivement, l'automne et mars avec leurs pluies plus abondantes sont favorables à  l'aboutissement des fontis .

Les fontis sont liés à  la formation de failles situées dans les bancs de calcaire surplombant le ciel de carrière. Ces réseaux de failles voir parfois de petit karsts sont parcourus par les eaux de surface s'infiltrant et contribuan tà  les agrandir. L'eau en parcourant ces failles les agrandi via une érosion mécanique mais surtout chimique (décroche des ions Ca2+). Cela aboutis inéxorablement au décrochement de blocs au niveau de ces failles qui aboutissent au ciel de carrière.


Re: Ca tombe a Dédé - JCR - Ven. 28 Nov. 2008

gglelfe a écrit :Juste pour signalé un petit effondrement a dédé dans le couloir qui mène a la salle des fêtes, c'est tous beau tous frais.
Petit ?
ca passe encore , ou bien ?


Re: Ca tombe a Dédé - roudoudou - Ven. 28 Nov. 2008

ça passe, mais la taille du truc tombé donne pas envie de jouer du jumbé dans le coin...


Re: Ca tombe a Dédé - niko - Ven. 28 Nov. 2008

grain d'argent a écrit :
gglelfe a écrit :Sinon y a t'il des époques plus propice que d'autre au effondrement ?? hiver, pluies ect... ?

@++

Oui effectivement, l'automne et mars avec leurs pluies plus abondantes sont favorables à  l'aboutissement des fontis .

Les fontis sont liés à  la formation de failles situées dans les bancs de calcaire surplombant le ciel de carrière. Ces réseaux de failles voir parfois de petit karsts sont parcourus par les eaux de surface s'infiltrant et contribuan tà  les agrandir. L'eau en parcourant ces failles les agrandi via une érosion mécanique mais surtout chimique (décroche des ions Ca2+). Cela aboutis inéxorablement au décrochement de blocs au niveau de ces failles qui aboutissent au ciel de carrière.

De plus, le calcaire est beaucoup plus lourd gorgé d'eau...
Le tuffeau, présent dans le val de loire peut augmenter son poids de pres de 50% (chiffre exact a verifier)...et sa réésistance diminue d environ 25%.... donc plus de chances que ca tombe a ce moment la...
(ex le printemps de l'année 2001, tres pluvieux a été catastrophique au niveau effondrements (et glissements de terrains) dans la région du vdl)


Re: Ca tombe a Dédé - CFH - Ven. 28 Nov. 2008

JCR a écrit :Petit ?
ca passe encore , ou bien ?


juste un petit bloc de 3 ou 4 mètres cube. une paille au regard de l'état de cette carrière.


Re: Ca tombe a Dédé - plongeur - Ven. 28 Nov. 2008

De plus, le calcaire est beaucoup plus lourd gorgé d'eau...
Le tuffeau, présent dans le val de loire peut augmenter son poids de pres de 50% (chiffre exact a verifier)...et sa réésistance diminue d environ 25%.... donc plus de chances que ca tombe a ce moment la...
(ex le printemps de l'année 2001, tres pluvieux a été catastrophique au niveau effondrements (et glissements de terrains) dans la région du vdl)
le probleme rencontré est effectivement d'une part le remplissage des micro faille du karst, (20 mètre cela fait une pression de 2 bars), ajouté à  la forte diminution de la résistance mécanique de la roche de part sa saturation en eau qui provoque l'effondrement.
Dans les zones totalement noyée le problème est différent puisque l'eau transmet la pression. La voute repose sur l'eau et donc sur le sol.


Re: Ca tombe a Dédé - Guest - Dim. 30 Nov. 2008

plongeur a écrit :Dans les zones totalement noyée le problème est différent puisque l'eau transmet la pression. La voute repose sur l'eau et donc sur le sol.

Partiellement seulement , la densité du calcaire est quand même supérieur à  celle de l'eau, disons que les pressions sont diminuées mais pas nulles.


Re: Ca tombe a Dédé - jd - Dim. 30 Nov. 2008

Rennequin a écrit :
plongeur a écrit :Dans les zones totalement noyée le problème est différent puisque l'eau transmet la pression. La voute repose sur l'eau et donc sur le sol.

Partiellement seulement , la densité du calcaire est quand même supérieur à  celle de l'eau, disons que les pressions sont diminuées mais pas nulles.

Toutefois, l'eau est un fluide incompressible (si ça choque certains : plongeon dans une piscine sans bord libre = mort, voir aussi la découpe à  eau sous pression, etc.) Je ne sais pas dans quelle mesure ça joue ici, mais si le réseau est saturé et que la porosité est d'extension limitée, une couche d'eau stable, piégée, peut faire un très bon repose-ciel. L'ennui est que, par ses interactions chimiques, elle creuse toujours plus profond, ou plus large. Il y a parfois des effondrements post-drainages dans les réseaux karstiques, quand l'eau se barre plus loin ou plus bas, ou quand elle a été pompée sans précaution.


Re: Ca tombe a Dédé - roudoudou - Dim. 30 Nov. 2008

L'eau se compresse (mais elle va perdre très très peu de volume)

Alors dire que ça ne joue pas dans la pierre, j'en sais foutre rien.


Re: Ca tombe a Dédé - plongeur - Dim. 30 Nov. 2008

bon ben un peu de retour d'expérience.
sur les plafond flottant, c'est une réalité, au yucatan il m'arrive de plonger dans des galeries de 50 a 70 m de large sans point d'appuis. La roche est peu dense 1,1 a peu pres. Elle flotte literalement sur l'eau. Au sec cela casse plus.

Pour les forages le pompage fait baisser le niveau. L'eau présente sous pression dans les micro fissure ne peut pas s'ecouler vers l'exterieur a une vitesse suffisante. Il reste donc des fissure avec de l'eau sous pression (pour info j'ai deja vu des fissures et des stalactite éjaculer des beaux jets d'eau lors de pluies et de mises en charges de réseau.
Dans les puits donc les parois sont sous pression d'un coté et sans rien de l'autre. L'effondrement est rapide.
Ce qui compte c'est la colonne d'eau, pas la quantité d'eau.


Re: Ca tombe a Dédé - obezeman - Dim. 30 Nov. 2008

: c'est une question de hauteur/profondeur


Re: Ca tombe a Dédé - gglelfe - Mar. 02 Dec. 2008

Merci de toute ces explications, bon pour faire un résumé simple on va dire dédé, c'est moi pire en été...


RE: Ca tombe a Dédé - BrunoKlu - Sam. 10 Avr. 2021

Bonjour à tous !

Tout nouveau dans l'exploration, je me permet de répondre dans ce post car je viens d'effectuer ma première exploration de carrière dans la Carrière *texte modéré par le G.O* hier après midi  Smile ! Nous y avons rencontré un couple d'explorateurs avec qui nous avons rapidement discuté, ils avaient en leurs possession des cartes bien plus précisent que celle que j'ai pu trouver (Notre parcours en PJ) mais j'ai compris que ce genre de cartes ne s'obtient pas si facilement ! Je fais appel à vous pour savoir si certains auraient des ressources de carto sur cette carrière !

Merci !

Bon Week End !

Bruno

mess_le G.O a écrit :Photo retirée