24 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
La miraculée de Lunel
#1
0
0
Citation :La miraculée de Lunel: "trois heures agrippée à  un tuyau"
AFP | 23.09.03 | 11h54

La femme d'une quarantaine d'années, déclarée noyée lundi dans les inondations puis retrouvée saine et sauve à  Lunel (Hérault), a raconté mardi sur RTL qu'elle était restée "trois heures agrippée à  un tuyau" après être tombée dans une bouche d'égout, avant de lâcher prise et d'être expulsée hors du conduit. "Je suis tombée dans un trou", a raconté Céline, qui venait de sortir de chez elle en compagnie de son mari, selon les témoignages recueillis sur place par un journaliste de l'AFP. "Il m'a tenu la main. Je n'ai pas pu le tenir (...) Le courant m'a emportée", a précisé sur RTL la miraculée, la voix cassée par l'émotion, au bord des larmes."J'ai lâché, puis j'ai essayé de m'agripper (...) à  un tuyau. Je suis restée au moins trois heures sur ce tuyau. J'ai essayé d'appeler des secours (...) J'ai essayé de gueuler. J'ai essayer de taper. J'ai pas pu. J'ai essayé de taper, de taper. Ils m'ont pas entendue", a-t-elle ajouté.Selon les témoins, les secours avaient tendu des perches dans la conduite d'égout, mais en vain. "Après, a-t-elle poursuivi, j'ai vu qu'il faisait nuit. Je ne pouvais plus. J'avais trop peur. J'ai dit : je me lâche, tant pis. J'ai pensé à  ma fille, à  eux. Je verrai o๠je vais aller. Je suis partie. je ne sais même plus o๠j'étais. Je suis tombée dans un trou, mais alors long, long... et tout d'un coup j'ai vu une lumière (...) Je suis sortie". Elle a été retrouvée très affaiblie et en hypothermie, parmi les roseaux, dans un bassin de rétention, 600 mètres plus loin, o๠un riverain l'a recueillie, selon les témoins. La bouche d'égout, située sur un trottoir, aboutit dans un conduit d'environ 2 mètres de profondeur, recueillant les eaux de ruissellement, et non les eaux usées, pour les évacuer vers une rivière, selon un journaliste de l'AFP sur place.
Répondre
#2
0
0
"je suis tombée dans un trou long, mais alors long, long... et tout à  coup j'ai vu la lumière"

c' est horrible, on dirait qu'elle est morte... au bout de ce long couloir, je vis la lumière, puis st pierre,...

c'était... un rat!
Répondre
#3
0
0
Le drame des plaques laissees ouvertes... Voila ce que c'est de descendre sous Herault Evil
Par contre, trois heures, c'est long.
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)