30 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Soutterains de Bourges
#31
0
0
Pour ce qui est des carrières du château, il faudrait que je voie s'il y a des entrées par l'autre côté de la rocade. Pour ce qui est des dégradation, ça me désole un peu mais on ne peut pas y faire grand chose. Je comprend que le proprio en ai plein le cul du coup. Quand tu dis "ces derniers temps", c'est récent à quel point ?

Pour l’aéroport je tiens quand même à y jeter un œil même s'il n'y a plus rien. Ne serait-ce que pour le côté historique. Les allemands y planquaient des avions pendant la guerre à ce que j'ai cru comprendre. Mais pareil, il me semble que c'est sur une propriété privée.

Pour les Talleries, c'est mon dernier choix. Si le livre de Narboux est exact elles sont en très mauvais état. Mais je me rapprocherais quand même du muséum ne serait-ce que pour avoir quelques infos.

Pour le reste des souterrains il faut que je vois les archives départementales et quelques groupes de spéléo, ça peut donner quelques infos intéressantes. Le BRGM aussi d'ailleurs si leurs archives sont accessibles.
"En mil trois cent quarante-huit,
à Nuits, de cent restèrent huit.
En mil trois cent quarante-neuf,
à Beaune, de cent restèrent neuf."



Répondre
#32
0
0
Il y a un petit bouton "MP" en bas à gauche Wink
Répondre
#33
0
0
(Mer. 28 Dec. 2016, 09:55)elpopo a écrit : Il y a un petit bouton "MP" en bas à gauche Wink

T'es fou toi, la conversation m'intéresse, et graisser la gorge des admin, ça va vite devenir chère pour lire tous ces MP.
Répondre
#34
6
alpha
Black
Freed
Jahirange
subterranologie
Tine
0
Après un petit passage aux archives dép du Cher, j'ai découvert le rapport de gendarmerie sur l'explosion de 1946. https://drive.google.com/open?id=1UznmpA...Y6iuZJsURZ (cote 1W403)

Cela donne une bonne idée à la fois de l'importance de celle-ci. Mais aussi et surtout, cela donne une source fiable et de première main sur cet incident... Du reste, les divers autre documents trouvés parlent d'au moins 3000 bombes incendiaires allemandes de 50kg*  et de 20 000 bombes de 10kg française présentes dans la carrières. En plus de munitions légères type bande de mitrailleuse en 7.92,15 et 20mm pour les escadrilles de la Luftwaffe



* http://michaelhiske.de/Allierte/USA/TMan...IG_058.HTM, http://michaelhiske.de/Allierte/USA/TMan...IG_059.HTM

[Image: post-385-0-05606700-1456050656.jpg][Image: post-385-0-56981700-1456050811.jpg]
"En mil trois cent quarante-huit,
à Nuits, de cent restèrent huit.
En mil trois cent quarante-neuf,
à Beaune, de cent restèrent neuf."



Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)