20 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 4.5 (4 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Mine en Seine-et-Marne ?
#16
2
Capitaine Caverne
Déglingué de 2nde Masse
0
Et en parlant de Provins et tout ce coin là.....quelqu'un est descendu faire les souterrains de Provins ? (extraction de craie) Il y a de beaux graffitis XVIIIème voir plus anciens durant la visite officielle...
Je suis dans ce coin là moi aussi^^
Répondre
#17
1
Tiwor
0
Pas encore fait pour l'instant mais je pense que c'est réalisable d'après des repérages que j'ai fait un soir ...

Les carrières de terre à foulon ( De la craie quoi ^^ ) de Provins sont en effet réputées pour abriter d'anciens graffitis oui, du genre franc maçons etc ...

La visite officielle n'est malheureusement qu'une toute petite partie du réseau paraît il et j'suis pas sûr qu'on ai le temps de faire des tofs en pose longue durant la visite Tongue
Répondre
#18
1
Déglingué de 2nde Masse
0
J'ai souvenir d'avoir déja vu un sujet à propos des galeries de provins sur Ck, je vous laisse faire la recherche Smile
Répondre
#19
1
Tiwor
0
(Jeu. 30 Avr. 2015, 09:21)Tiwor a écrit : Et en parlant de Provins et tout ce coin là.....quelqu'un est descendu faire les souterrains de Provins ? (extraction de craie) Il y a de beaux graffitis XVIIIème voir plus anciens durant la visite officielle...
Je suis dans ce coin là moi aussi^^

j'ai aussi fait la visite , si tu trouve un acces , je veux bien t'accompagner
je suis a 30 minutes du lieu sus nommée
__________________________________________
https://www.youtube.com/watch?v=lpUp6l05fYE
Répondre
#20
2
Déglingué de 2nde Masse
Tiwor
0
A Provins, comme dans de nombreuses anciennes villes médiévales, il n'y a pas de grands réseaux, mais une multitude de petits réseaux d'extraction (d'une sorte de terre argileuse, appelée terre à foulon, utilisée pour dégraisser la laine), qui ont ensuite été transformés en caves pour la plupart. Plusieurs de ces réseaux ont ensuite été fractionnés (murages pour délimiter plusieurs propriétés) ou au contraire, rassemblés. Les plus grands réseaux font quelques centaines de mètres maximum, les plus petits, une dizaine de mètres !
A force d'accuser les autres de trolls, vous finissez par en créer des vrais.
Répondre
#21
2
Déglingué de 2nde Masse
Freed
0
Bonjour à tous,

Je ne suis pas un habitué du site mais je suis tombé sur vos échanges via une recherche internet. Depuis janvier 2016, je prépare un article synthétique sur les productions céramiques antiques (poteries + terres cuites architecturales) de l'atelier de Lizines pour communication au congrès de la SFECAG (Société Française d'étude de la Céramique Antique en Gaule), à Narbonne en mai prochain. Dans ce cadre, j'ai été amené à réaliser plusieurs prospections géologiques pour en reconnaître les faciès. Aider par Médard Thiry (centre de Géosciences, école des Mines de Fontainebleau), j'ai notamment réussit à cibler la ressource en sables utilisée par cet artisanat, probablement les formation grossières basales du sparnacien. Je n'ai pas réellement pu approché les niveaux d'argiles plastiques pour les mêmes problèmes que vous.
En accord avec le SRA IDF (Service Régional d'Archéologie d'Ile-de-France), je viens de monter un projet 2017-2021 pour la prospection archéologique et géologique systématique des communes de Savins, Lizines et sognolles-en-Montois. Pour la partie géologique, comme vous, je me suis fié aux données du BRGM en ligne. Une première prise de contact avec les archives du BRGM d'Orléans est resté sans réponse. Je dois aussi prendre contact avec la carrière de Poigny.
Mais bon, tout cela dit, je reste attaché à la prospection des carrières / mines anciennes pour effectuer leurs positionnements GPS et l'échantillonage des argiles et des passages sableux. Aussi, je viens me proposer pour une collaboration. J'aimerais fédéré mes recherches et efforts avec d'autres locaux pour, en un temps réduit, pouvoir concentrer un maximum de données.
Je reste disponible soit par téléphone (0626513230) soit par retour de mail.
En vous remerciant par avance. David POILANE
Répondre
#22
0
0
(Lun. 09 Fév. 2015, 20:18)sulman77 a écrit : Ouais, voilà, c'est pour ça que j'ai plus envie de perdre mon temps dans ce coin.
Puis j'suis pas au top, niveau transports (pas de permis), je me vois mal aller sur Provins tous les 4 matins pour fouiner comme ça, en sachant qu'il y a peu de chance de trouver quelque chose. Par contre, je serai un peu plus confiant en ce qui concerne Villenauxe (un peu).

BRTeam, merci pour l'invite mais en ce moment ça me tente moyen.
J'suis pas d'humeur à bouger, faire des rencontres, tout ça...
Ca va me passer vite, j'pense (enfin j'espère). Mais d'ici quelques semaines, ouais, ça devrait le faire.

De mon côté, j'ai un p'tit plan à creuser, près de chez moi (dans l'Yonne, depuis quelques mois). Si ça te tente, j'fais ça dans la semaine. C'est pas de la casse, mais plutôt quelques pierres à tailler pour pouvoir accéder à une cavité dont j'ai jamais entendu parler. J'peux en voir le début (ça commence par une pente raide) mais je passe pas, malgré mon p'tit gabarit.

Si ça te tente, toi ou un autre... ça se passe entre Montereau et Sens.

Bonsoir,

j'ai laissé un message sur le forum https://ckzone.org/showthread.php?tid=14648&page=2

(Mar. 10 Fév. 2015, 02:30)Yannouuu a écrit : D'ailleurs, vu que l'on parle des carrières d'argile:

En général la profondeur des puits n'excède pas 35 mètres.
A partir du fond du puits, on rayonne dans la couche d'argile, découpant des pains d'1,30 m de haut sur 1,13 m de large (cette largeur est conditionnée par les bois d'étaiement) et puis ré-étayage et redécoupe etc.

Le travail dans les carrières d'argile / glaisières se faisait la plupart du temps à genoux, courbé ou souvent même allongé, du fait du mètre trente de haut des galeries. L'unique raison de la petite taille de ces galeries était la volonté des exploitants et patrons de faire la moindre économie sans prendre en compte la pénibilité des carrières: le bois utilisé pour étayer les galeries était le moins cher possible, dont avec la coupe standard de 1,30m..

Des poêles/braseros étaient disposés de loin en loin dans les galeries afin de générer une circulation d'air entre 2 puits mais ces poêles échauffaient l'air ambiant dans les galeries de manière importante. Les glaisières pouvaient dégager des gaz détonants sachant qu'en plus, les poêles pouvaient générer du monoxyde de carbone par manque d’oxygène.

Il y avait aussi la problématique de percer une poche d'eau qui se trouverait aux alentours de la galerie, piégée dans l'argile (quelques tonnes d'eau suffisantes pour noyer les carriers).
C'est pourquoi il se disait à l'époque: "Les glaisiers avaient le choix entre trois genres de mort : l'asphyxie, la cuisson ou la noyade"

Auriez-vous des sources à me communiquer ? Archives locales ?
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Mine de Sel en Roumanie "retapée" en.. jeff95 5 3 131 Sam. 26 Mars 2016, 19:55
Dernier message: remjai
  Mine psychedelique de Yekaterinburg Citerne 5 4 644 Ven. 19 Fév. 2016, 10:57
Dernier message: Freed
  Musée de la mine à  La Machine katafille 2 2 890 Jeu. 12 Nov. 2015, 16:44
Dernier message: ILOVETP
  mine abandonnée dans l'Oural KarlHungus 0 1 728 Mer. 10 Juin 2015, 14:07
Dernier message: KarlHungus
  Dirty Old Mine Vinnie2pens 9 6 441 Sam. 15 Fév. 2014, 00:03
Dernier message: Echinorex
  le renouveau de la mine saintloup 1 1 830 Lun. 20 Jan. 2014, 11:36
Dernier message: Blutch
  Mine d'Argent de Potosi - Bolivie JohnnyBoy12 1 2 692 Ven. 26 Juil. 2013, 21:38
Dernier message: saintloup
  Une mine en Ariège LaMule 33 13 549 Jeu. 26 Mai 2011, 21:42
Dernier message: cerna
  [web][US]Mine de gypse dans l'Etat de NY greuh 7 4 952 Dim. 14 Nov. 2010, 21:21
Dernier message: moize
  [web] Ukraine : mine se sel pour soigner les asthmatiques greuh 13 7 026 Mer. 08 Sep 2010, 18:30
Dernier message: GSAKA



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)