3 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Tunnel de Sarajevo
#1
0
0
C'est l'AFR qui le dit :

Citation :Le célèbre tunnel du siège de Sarajevo, un musée contre l'oubli de la terreur

SARAJEVO (AFP), le 29-01-2004
La modeste maison des Kolar, qui abrite dans ses sous-sols la sortie du tunnel qui resta pendant des mois la seule voie pour échapper à  l'enfer du siège de Sarajevo, est aujourd'hui un des musées les plus fréquentés de la ville.

C'est à  travers ce tunnel, qui reliait l'aéroport à  la ville assiégée du haut des collines environnantes par les forces serbes bosniaques durant la guerre de Bosnie (1992-1995), que l'aide était acheminée à  la population musulmane.

"Mon père apportait de la nourriture à  ma soeur à  travers ce tunnel ce qui nous a permis de survivre. Signé: Admir Jusufbegovic", peut-on lire parmi les commentaires qui figurent dans le livre d'or du musée.

D'une longueur de 800 mètres, large d'un mètre et haut d'1,5 mètre, le tunnel avait été creusé en 1993, à  la pelle et à  la pioche, par des volontaires et des militaires musulmans qui se reléguaient nuit et jour pour fournir à  leur ville un lien avec le monde extérieur.

Quatre mois et quatre jours de travail épuisant ont été nécessaires pour achever la galerie dans laquelle ont été installés un système d'éclairage, des câbles pour le transport de l'électricité et une conduite pour acheminer les carburants.

Des centaines de personnes empruntaient quotidiennement le tunnel. Souvent la galerie était partiellement inondée en raison de l'infiltration des eaux souterraines.

"Tout arrivait à  travers ce tunnel, la nourriture, l'électricité, le matériel militaire, le mazout, les médicaments et Sarajevo n'aurait pas pu survivre sans lui", se souvient Bajro Kolar, le propriétaire de cette maison perdue dans la banlieue Butmir de Sarajevo.

Bajro et son fils Edis ont pris la décision de transformer leur maison en musée afin de sauvegarder ce qui représente, disent-ils, le patrimoine des habitants de Sarajevo.

Le musée qu'ils ont aménagé présente des uniformes et des armes remontant à  la guerre, des pelles et des pioches qui ont été utilisées pour creuser le tunnel ainsi que des sacs ayant servi au transport de l'aide humanitaire internationale.

Les Kolar se disent fiers de ce qu'ils estiment être leur plus précieuse pièce de collection: une chaise roulante qui avait servi à  transporter à  l'aéroport, à  travers le tunnel, le président bosniaque défunt Alija Izetbegovic, lorsqu'il se rendait à  l'étranger pour participer aux négociations de paix.

"Beaucoup d'étrangers viennent visiter le musée et surtout les diplomates en poste à  Sarajevo", assure fièrement Edis.

"Ceux qui ont utilisé le tunnel pendant la guerre préfèrent ne plus revenir ici probablement parce qu'ils ne veulent pas éveiller de terribles souvenirs", poursuit-il.

Le musée présente également aux visiteurs un film avec des images montrant les souffrances de Sarajevo durant ses trois ans et demi de siège et des documentaires d'auteurs locaux sur le tunnel qui est ouvert au public sur une longueur de 20 mètres.

Les autorités locales ont également pris conscience de l'intérêt de préserver le souvenir du tunnel pour les futures générations et ont mis sur pied leur propre projet.

"Nous souhaitons remettre dans l'état le tunnel sur toute sa longueur et construire un musée à  ses anciennes voies d'entrée et de sortie", a déclaré à  l'AFP une responsable municipale, Azra Zecevic.

Mais Bajro ne cache pas sa rancoeur face à  l'ambition des pouvoirs publics: "Au lieu de financer notre projet avec des sommes modestes, ils préfèrent en préparer un autre qui va coà»ter des millions".


© AFP.
Forfément, fans les dents f'est moins fafile
Répondre
#2
0
0
Déterrage de post, je suis en visite a Sarajevo et je viens de visiter le tunnel aujourd’hui.
Vous aurez les photos dans une semaine.
Répondre
#3
0
0
Voila donc quelques photos, à  savoir que l'entrée du tunnel ne se trouve pas dans le quartier de Butmir mais dans le quartier voisin, près de l'aéroport. C'est dans une maison d'un particulier, et y'a pas de panneaux d'indication, il faut donc se démerder a trouver la baraque.

Photo 1: cave du particulier, dans lequel on peut voir un film d'archives sur le tunnel pendant la guerre.
Photo 2: entrée du tunnel depuis la cave.
Photos 3,4,5, tunnel en question: largeur 100cm, hauteur 160cm, longueur, 800m.
A noter que le tunnel est en zig-zag car tout a été creusé a la main,et à  l'arrache, pas d'instrument topographiques.
A constater également que les rails ont étés soudés avec ce qu'ils trouvaient en tiges de fer, c'est fait aussi à  l'arrache.
Photos 6, 7: chariots adaptés pour la largeur du rail, ils ont aussi utilisés des diables, etc.

Le tunnel a servi pour alimenter sarajevo en eau , vivres, armes et munitions pendant la guerre, et aussi pour le déplacement des soldats
et des blessés: un fauteuil posé pour le chariot transportait une personne.
[attachment=2]
[attachment=1]
[attachment=0]


Pièces jointes Miniature(s)






.jpg   Il y a moins de 1 minute">tunnel3.JPG (Taille : 250.33 Ko / Téléchargements : 169)
Répondre
#4
0
0
[attachment=2][attachment=1][attachment=0]


Pièces jointes Miniature(s)







Répondre
#5
0
0
[attachment=0]


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#6
0
0
Sympa le reportage !
Répondre
#7
0
0
Super, je savais pas que c'était "visitable" comme ça, ça a l'air en bon état en tout cas !

Merci pour les images. Une question au passage : quand on parle pas bosnien, qu'est-ce qui a le plus cours, l'anglais ou le russe ?

Et j'imagine que tu as vu du pays autour ?
Répondre
#8
0
0
merci pour le reportage !
VZ :

"Si la tête passe, le corps passe"
Répondre
#9
0
0
avec du retard mais merci pour les tofs que j'avais raté
[Image: gyrophare-petit.gif]
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)