7 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 3 (2 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Centre de détection aérienne du Mont Salbert
#46
0
0
Si tu vas par là , aucune preuve que ce ne soit pas de l'amiante et l'humidité, non elle n'est pas partout. En tout cas elle n'était pas partout la dernière fois que j'y suis allé.

Si ta préoccupation c'est d'avoir raison, y a pas de soucis. Tu crois ce que tu veux et tu as raison de la croire.
Répondre
#47
0
0
Ménu a écrit :Si tu vas par là , aucune preuve que ce ne soit pas de l'amiante et l'humidité, non elle n'est pas partout. En tout cas elle n'était pas partout la dernière fois que j'y suis allé.

Si ta préoccupation c'est d'avoir raison, y a pas de soucis. Tu crois ce que tu veux et tu as raison de la croire.

à‡a ne nous dit toujours pas ce qui te fait penser que c'est de l'amiante, ni pourquoi y en aurait à  cet endroit là , non?

Au risque de me répéter, on m'a emmené dans une pièce en me disant: "touche pas ça, c'est de l'amiante" alors que c'était de l'insonorisant. Donc je te demande à  nouveau: Es-tu sà»r de ce que tu as vu? T'aurais une photo, même au flash, histoire qu'on se fasse une idée à  plusieurs?
D't'façons l'exploration, c'est surfait...
Répondre
#48
0
0
Je n'ai malheureusement pas de photo de bonne qualité. En 2000, les appareils numériques compacts n'étaient pas ce qu'ils sont aujourd'hui. Cette photo montre des gravas à  une extremité de la salle des machines.

On distingue des fibres blanches sur le sol que j'identifie comme de l'amiante. C'est tout a fait justifié que cette salle ait-été floqué à  l'amiante car elle contenait un imposant appareillage au potentiel incendiaire important. Or l'amiante était couramment utilisée comme isolant jusqu'en 1997 pour son faible coà»t. Pourquoi les entrepreneurs auraient utilisé un autre isolant ?


Pièces jointes Miniature(s)





Répondre
#49
0
0
Tongue je crois que Brteam vend des masques Tongue
le danger ne vient pas du blocage lui meme mais des poussieres d'amiante en suspension suseptible d'etre respiré ( notamment , celles que l'on deplace en marchant )
donc , bottes , bonnet , gants et masque obligatoires pour visiter les salles concernées ( et je ne parle pas de la bonne douche une fois a la maison )

sinon , pour ceux ou celles qui veulent de l'amiante , une bonne adresse = le clemenceau
Répondre
#50
0
0
En attendant vous pouvez toujours lire cela
Répondre
#51
0
0
Ménu a écrit :Je n'ai malheureusement pas de photo de bonne qualité. En 2000, les appareils numériques compacts n'étaient pas ce qu'ils sont aujourd'hui. Cette photo montre des gravas à  une extremité de la salle des machines.

On distingue des fibres blanches sur le sol que j'identifie comme de l'amiante. C'est tout a fait justifié que cette salle ait-été floqué à  l'amiante car elle contenait un imposant appareillage au potentiel incendiaire important. Or l'amiante était couramment utilisée comme isolant jusqu'en 1997 pour son faible coà»t. Pourquoi les entrepreneurs auraient utilisé un autre isolant ?

Merci Smile
D't'façons l'exploration, c'est surfait...
Répondre
#52
0
0
Le plan présenté ici est simplifié mais correct. Il vient du bulletin de la société belfortaine d’émulation N° 79, de 1987/1988 contenant un article sur l’ouvrage G de DAT d’Antoine Brolli pages 115 à  138. Ce bulletin est consultable aux archives départementales du Territoire de Belfort. Le plan superpose les éléments de surface et la construction souterraine. L’ajout de Roudoudou est également correct. Ce couloir est intéressant parce qu’il permet de voir l’espace existant entre la construction et la paroi rocheuse, juste à  l’endroit ou le mur a été détruit.

Concernant le puit avec une échelle en métal et des paliers, inutile de vous fatiguer à  monter, ça ne débouche pas. La sortie était derrière l’observatoire situé sur l’Aire de pique-nique. On peut le voir sur le plan et sur le terrain, au sommet, il y a une dalle de béton à  cet endroit.

Au sommet, il y a les chambres d’antennes S1, S2 et S3, indiqués sur le plan, qui sont visitables. Ces salles contenaient un appareillage électrique destiné à  transmettre les données vers les locaux opérationnels souterrains.

L’article d’Antoine Brolli présente également les plans des locaux opérationnels avec légende dont je vous livre une reproduction photographique ci-dessous.


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#53
0
0
Faudrait qu'on en parle de vive voix, tu as l'air d'en savoir beaucoup et même après avoir visité cet endroit, ça m'intéresse toujours autant.
Répondre
#54
0
0
Ménu a écrit :Le plan présenté ici est simplifié mais correct.

à€ l'étage inférieur, il ne manquerait pas une petite salle? Première à  droite au pied de l'escalier. :wink:
D't'façons l'exploration, c'est surfait...
Répondre
#55
0
0
Sur le plan des locaux roudoudou, il manque une petite salle à  droite à  côté de l'escalier et un couloir menant à  une seconde petite salle juste après. Mais ces salles étaient des salles de service et ne faisaient donc pas partie des locaux opérationels d'ou leur absence sur le plan.

Quand je disait le plan présenté ici est simplifié mais correct, je parlais du plan général que tu as modifié.
Répondre
#56
0
0
J'ai fait de nombreuses visites dans l'ouvrage G du Salbert. Lors de ma dernière visite j'ai aperçu après de la salle des machines (celle avec les deux groupes diesel+alternateur) un couloir dont l'accès avait été muré. Des personnes ont apparemment bien travaillé afin de dégager une petite ouverture (juste assez pour passer un gabarit mince comme moi) par laquelle je me suis faufilé. J'ai atterri dans une galerie creusée à  même la roche dont les parois étaient noir comme couvert par le la suie. De même j'ai progressé d'une dizaine de mètres en marchand sur un tapis de suie d'environ 15-20cm. J'ai pris peur à  ce moment là  voyant que je m'enlisais de plus en plus et et j'ai rebroussé chemin. Quelqu'un sait-il quelque chose sur ce tunnel ? S'agit-til comme je le pense d'un tunnel d'evacuation des fumées pour les diesels ...si oui ou cela mêne t-'il ?
Répondre
#57
0
0
Salut, je vois pas du tout de quoi tu veux parler. Ca se trouve o๠exactement ce tunnel creusé à  même la roche ?

Le tunnel d'évacuation de l'air vicié existe, il est effectivement couvert de suie, mais est en béton comme tous les autres tunnels et n'a jamais été rebouché. Son départ est bien dans la salle des machines mais on ne s'y enfonce pas du tout.
Répondre
#58
0
0
Il s'agit de ce passage qui a été muré puis dans lequel quelqu'un a creusé un trou d'homme :


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#59
0
0
ah je vois, en fait c'est un passage qui n'a jamais été un couloir a priori. Le passage normal existe.
Répondre
#60
0
0
En tout cas le lieux s'avere passionnant Tongue
Merci de partager :wink:
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Base aérienne soviétique - cimetière d'avion de la guerre froide b0bby 4 2 889 Mar. 14 Nov. 2017, 21:20
Dernier message: Zoko
  centre d'entrainement martif 0 1 611 Mar. 06 Nov. 2012, 18:51
Dernier message: martif



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 2 visiteur(s)