3 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Mine le Roc-Saint-André
#1
0
0
J'ai visité cette petite mine Bretonne au dessus de Vannes.

Je n'ai pas pu descendre dans le puits. Il y a deux réseaux : une petite galerie de 200 m dans la forêt et un puits près de la route.

Ce serait une ancienne mine d'étaing (ils disent là  bas, mine d'or...). Il reste une partie des bâtiments et des bassins de décantation près de la Brasserie.

Quelqu'un a-t-il fait cette mine aussi ? Surtout le puits que je ne connais pas.
Répondre
#2
0
0
j'ai fait comme toi. d'après un article y'aurait une assos dépendant de la mairie qui s'occuperait de ce puits.

Rien que le tour dans les anciens batiments avec une "blanche hermine dans les mains vaut le coup !

Le site est en effet réhabilité en brasserie et les bières sont les meilleurs du monde.
KtaBreizh : Glaise Atao !
Répondre
#3
0
0
Lhermine a écrit :j'ai fait comme toi. d'après un article y'aurait une assos dépendant de la mairie qui s'occuperait de ce puits.

Rien que le tour dans les anciens batiments avec une "blanche hermine dans les mains vaut le coup !

Le site est en effet réhabilité en brasserie et les bières sont les meilleurs du monde.

<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.cervoiserie-lancelot.com/">http://www.cervoiserie-lancelot.com/</a><!-- m -->
graine
Répondre
#4
0
0
Lhermine a écrit :les bières sont les meilleurs du monde.

marf .. ça j'en doute , ou alors faut que je goute , pour le moment la tripple hop londonienne n'as pas reussit a trouver rivales sur mes papilles Smile
Répondre
#5
0
0
Salut Lafouine et Lhermine,

Après avoir lu vos posts j'ai recherché dans mes bouquins et j'ai trouvé :
un Hors série n° 7 de la revue Le Règne Minéral traitant de la Mine de La Villeder et de ses minéraux.
site de la revue <!-- m --><a class="postlink" href="http://www.leregnemineral.fr/">http://www.leregnemineral.fr/</a><!-- m -->

C'est bien une mine d'étain o๠le minéral le plus caractéristique est la Cassitérite.

J'ai scanné une page sur l'association des Amis de La Villeder.(j'espère quelle sera lisible ?!?!)

Apparemment ils ont dénichés un 2ème puits (puits n°8) sous la route !


Si vous voulez plus de renseignements ...
mordu de microminéraux
Répondre
#6
0
0
bobo a écrit :J'ai scanné une page sur l'association des Amis de La Villeder.(j'espère quelle sera lisible ?!?!)

On prend. Fait nous voir le scan de l'assos !

Ce qui m'a pas motivé pour le puits à  coté de la route, c'est l'eau au fond...


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#7
0
0
Salut Lafouine, Tongue

Voici le texte car j'arrive pas à  l'envoyer (fichier Word)
Icon_cry Désolé il est un peu long.

Les Amis de La Villeder

Yannick DAIN - 42, Avenue du Canada - 35200 RENNES - <!-- e --><a href="mailto:Ydain@aol.com">Ydain@aol.com</a><!-- e -->


Afin de réhabiliter le site de La Villeder, une équipe de passionnés a créé en 1989 l'association des "Amis de La Villeder". Le but est la sauvegarde et la mise en valeur de l'ancien site minier. Les premiers travaux ont consisté à  nettoyer les puits St Michel et n°1 afin d'accéder aux premières galeries. Les reconnaissances ont demandé de bonnes compétences en spéléologie. Seul le puits n°1 a permis de dégager 90 mètres de galerie et le filon n°1 a été observé en place. Il existe des problèmes de stabilité terrain sous La Grande Tranchée et pour des questions de sécurité, la visite des galeries par le public n'est pas encore envisagée. Il faudrait de gros travaux et de puissants moyens d'exhaure ainsi qu'une aide financière importante. Quant aux bâtiments en ruine, la Mairie se porte acquéreuse et une aide est apportée par le Comité Départemental du Tourisme. En 1996, un travail de débroussaillage est organisé avec l'association rennaise Etudes et Chantiers, on découvre alors six bassins de décantation. L'aide financière de l'Etat, de la Région et de la Communauté de Commune a permis la restauration d'une partie de l'usine de traitement du minerai. Les amis de La Villeder ont trouvé le puits N°8 après la formation d'une dépression sur la route.

INTRODUCTION
Il y a encore quelques années, les anciens bâtiments de la mine de La Villeder étaient difficilement accessibles. Envahies par la végétation, les constructions tombaient en ruine. C'est alors qu'une équipe de passionnés a créé une association, celle des "Amis de La Villeder", afin de réhabiliter le site dans l'espoir de le faire visiter au public et d'y implanter un musée. En 1989, l'association, dont le but précis est la sauvegarde et la mise en valeur de l'ancien site minier de La Villeder, est enregistrée au Journal Officiel. Le président est alors Monsieur Laurent, minéralogiste finistérien tandis que le vice-président est Monsieur Chardola, demeurant sur le site et dont les arrières grand-parents travaillaient à  la mine.

LES Rà‰ALISATIONS
Les premiers travaux ont consisté à  nettoyer les abords des puits Saint-Michel et n°1 qui, depuis longtemps, servaient de décharge illégale. Il a donc fallu déblayer les gravats afin d'accéder aux premières galeries. Les premières explorations, après pompage, ont eu lieu au niveau -20 mètres (puits n°1) ainsi que dans le puits Saint-Michel. Ces reconnaissances, qui demandaient de bonnes compétences en spéléologie, ont permis
de découvrir des galeries relativement saines, assurant une progression sans danger. Toutefois, des éboulis menaçant au sommet du puits ont conduit les "Amis de la mine" à  abandonner les recherches à  partir du puits Saint-Michel. En effet, la tête de puits menaçait de s'effondrer. Les travaux se sont portés alors sur
le puits n°1 et 90 mètres de galerie ont été dégagés, suivant le filon n°1 que l'on peut encore observer au toit. L'effondrement de la cheminée de Brohais à  ce niveau ne permet pas d'aller plus loin. On se situe alors sur, ou plutôt sous une propriété privée, aux abords de La Grande Tranchée. Tous travaux de déblaiement sont donc exclus pour ne pas porter atteinte au propriétaire des lieux. La visite des galeries par le public impose deux accès pour des questions de sécurité. L'accès par le puits n°1 peut aboutir à  La Grande Tranchée, celui par le puits Saint-Michel permet, lui, de suivre la galerie d'écoulement de Plinet sur 300 mètres au niveau -43 mètres. La première étape s'annonce difficile, le propriétaire de La Grande Tranchée n'étant pas favorable au projet. La deuxième demande de gros travaux de mise en sécurité du puits Saint-Michel et de puissants moyens d'exhaure. Des aides financières sont recherchées pour permettre la mise en oeuvre de ce projet...
Le site minier comprend aussi des bâtiments, en ruines, certes, mais ils font partie du patrimoine culturel de la région ! La Mairie se porte acquéreuse de 3 hectares, et une aide est apportée par le Comité Départemental du Tourisme. En 1996, un travail de débroussaillage est organisé avec l'association rennaise Etudes et Chantiers. Pendant trois semaines, une quinzaine de jeunes nettoient le site : l'occasion de faire des découvertes. On met à  jour six bassins de décantation sortis de la végétation. En 1997, la brasserie Lancelot projette de s'installer dans une partie de la laverie. Une aubaine pour l'association ! Les aides
financières de l'Etat, de la Région et de la Communauté de Commune permettent d'entreprendre la restauration d'une partie de l'usine de traitement du minerai (400 m2). La brasserie s'installe en 1999. Elle puise l'eau des anciennes galeries de la mine, que l'on dit très pure.

L'association, dont Monsieur Chardola est aujourd'hui le président, travaille maintenant sur les autres bâtiments : bassins de décantation, tables de lavage, four, etc. Pendant ces travaux, "les amis de La Villeder" avaient cherché les vestiges du puits n'8 sans le trouver. Celui-ci aurait peut-être permis de descendre dans des galeries plus profondes et d'accéder aux travaux sous La Grande Tranchée. Ce n'est qu'après la construction de l'accès à  la brasserie que le n°8 est apparu, sous la forme d'une dépression de 50 centimètres de profondeur au beau milieu de la route !

LA MINE DE LA VILLEDER, AUJOURD'HUI
Au cours de ses différentes périodes d'activité, 15 puits ont été creusés sur trois niveaux principaux de recherche avec de petits dépilages très localisés : -20, -43 et -73 mètres. Cependant, le puits Saint-Michel descend à  -256,5 mètres avec deux travers bancs à  -195 et -251,5 mètres. Les eaux étaient évacuées par deux galeries d'écoulement : galerie de Plinet (800 mètres) et galerie de Brohais (160 mètres). Aujourd'hui, les terrains sus-jacents, en particulier dans La Grande Tranchée, sont affectés par des dépressions' de 2 à  15 mètres de profondeur qui témoignent de la présence d'anciens puits. Le problème réside dans le fait que ces puits, en apparence bouchés, ne sont pas tous remblayés : pour certains, le cône résulte simplement de l'affaissement du haut des parois du puits. Les déblais au pied de la paroi de La Grande Tranchée sont souvent le lot de bonnes surprises : c'est là  que les anciens ramassaient leurs plus belles Cassitérites ! Toujours à  flanc de paroi, une galerie de recoupe est toujours visible et accessible. Celle-ci ne présente pas de minéralisations intéressantes mais montre le passage granite/schiste, typique du gisement. Malheureusement, les nombreux actes de vandalisme perpétrés sur les terrains du propriétaire ont conduit ce dernier à  interdire définitivement l'accès. Les haldes du petit bois, près des puits n°1 et Saint- Michel étaient riches en Cassitérite, Béryl, Apatite et parfois Arsénopyrite. Même si ces déblais ont été maintes et maintes fois fouillés, on y trouvait toujours des échantillons intéressants. Les cristaux se trouvaient dans des blocs de quartz fétide. La construction d'une route d'accès à  la nouvelle brasserie a fait disparaître en mai 1999 ces déblais, non sans avoir livré d'ultimes échantillons rendus accessibles par les coups de pelleteuse. Les puits Saint-Michel et n°1, situés à  l'angle des deux routes, sont toujours visibles et font encore l'objet de travaux de la part de l'association. Le puits n° 1 a, lui, été équipé d'un treuil et d'une pompe qui permettent aux personnes membres de l'association d'effectuer des descentes dans le puits afin de déblayer les galeries du niveau -20 mètres. La descente s'effectue en toute sécurité, une petite plate-forme assurant la récupération des personnes au niveau des galeries. 100 mètres de galerie sont accessibles, ainsi que trois courtes galeries de recoupe et un petit dépilage au bord du puits. Le travail titanesque qu'a entrepris l'Association des Amis de la Villeder a permis jusqu'à  présent de sauver ce patrimoine minier de la destruction. Car comme pour beaucoup d'anciennes mines, des rapports ont été établis pour la mise en sécurité du site, c'est-à -dire sa destruction totale, pure et simple ! Souhaitons que ce projet aboutisse prochainement afin de pouvoir vous inviter à  découvrir les galeries de ce haut-lieu de la minéralogie francaise.

Extrait du Règne Minéral Hors série VII de 2001

@+


Pièces jointes Miniature(s)





mordu de microminéraux
Répondre
#8
0
0
Bien sauvage en bas du Puits. Comme je les aime !

J'y retourne au mois d'aout.
Répondre
#9
0
0
Dis, Lafouine tu aimes l'eau car à  mon avis y-a pas mal d'eau la dedans.
J'ai un vieux plan que je peux scanner des galeries. (problème de taille 2 formats A4).
A part celle-la tu as déjà  visité d'autres anciennes mines en France ?

@+
mordu de microminéraux
Répondre
#10
0
0
Bonjour,

Nouveau sur le forum, et j'ignore d'ailleurs s'il fonctionne toujours, je me permet d'intervenir brièvement. je suis descendu dans le puit n°1 il y a 3ans environ, en fait l'asso pompe l'eau avant de descendre et daccèder à  un petit réseau de galerie. La galerie de recoupe dont il est fait mention s'est éboulée.
Travaillant dans une association d'étude et de protection de l'environnement, je suis amené en Bretagne à  visiter beaucoup de sites souterrains (galerie minière, ardoisière, ouvrages 3ème Reich), je bosse vous l'avez deviné sur les chauves-souris. Or à  l'heure actuelle, la principale sur la Villeder c'est la DRIRE qui ayant récupéré la concession souhaite boucher les têtes de puits et foudroyer la galerie de recoupe. J'ai alerté la DIREN et l'ai informé sur l'intérêt du site pour les chauves-souris. Mon prochain objectif est d'établir un partenariat avec la communauté de communes propriétaire et l'association gestionnaire pour faire bloc avec la DIREN. Et dans un dernier demander au CG56 de préempter le site de la grande tranchée pour réouvrir la galerie de recoupe.

Le Duke
Répondre
#11
0
0
Le Duke a écrit :Bonjour,

Nouveau sur le forum, et j'ignore d'ailleurs s'il fonctionne toujours, je me permet d'intervenir brièvement. je suis descendu dans le puit n°1 il y a 3ans environ, en fait l'asso pompe l'eau avant de descendre et daccèder à  un petit réseau de galerie. La galerie de recoupe dont il est fait mention s'est éboulée.
Travaillant dans une association d'étude et de protection de l'environnement, je suis amené en Bretagne à  visiter beaucoup de sites souterrains (galerie minière, ardoisière, ouvrages 3ème Reich), je bosse vous l'avez deviné sur les chauves-souris. Or à  l'heure actuelle, la principale sur la Villeder c'est la DRIRE qui ayant récupéré la concession souhaite boucher les têtes de puits et foudroyer la galerie de recoupe. J'ai alerté la DIREN et l'ai informé sur l'intérêt du site pour les chauves-souris. Mon prochain objectif est d'établir un partenariat avec la communauté de communes propriétaire et l'association gestionnaire pour faire bloc avec la DIREN. Et dans un dernier demander au CG56 de préempter le site de la grande tranchée pour réouvrir la galerie de recoupe.

Le Duke

salut
ton sujet et intéressant mais avant tout je vois que tu est nouveau, alors tu devrais passer par ici :wink: :
http://ckzone.org/post187635.html?hilit=...au#p187635
et bon courage sur CKZone (j'espère pour toi que tu aimes le 2nd degré... :mrgreen: )
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Mine en Seine-et-Marne ? sulman77 21 16 958 Mer. 14 Dec. 2016, 17:34
Dernier message: David 89
  Mine de Sel en Roumanie "retapée" en.. jeff95 5 3 132 Sam. 26 Mars 2016, 19:55
Dernier message: remjai
  Mine psychedelique de Yekaterinburg Citerne 5 4 645 Ven. 19 Fév. 2016, 10:57
Dernier message: Freed
  Puits Saint-Charles ILOVETP 0 1 635 Jeu. 12 Nov. 2015, 20:35
Dernier message: ILOVETP
  Musée de la mine à  La Machine katafille 2 2 892 Jeu. 12 Nov. 2015, 16:44
Dernier message: ILOVETP
  mine abandonnée dans l'Oural KarlHungus 0 1 728 Mer. 10 Juin 2015, 14:07
Dernier message: KarlHungus
  Dirty Old Mine Vinnie2pens 9 6 442 Sam. 15 Fév. 2014, 00:03
Dernier message: Echinorex
  le renouveau de la mine saintloup 1 1 830 Lun. 20 Jan. 2014, 11:36
Dernier message: Blutch
  Mine d'Argent de Potosi - Bolivie JohnnyBoy12 1 2 692 Ven. 26 Juil. 2013, 21:38
Dernier message: saintloup
  Une mine en Ariège LaMule 33 13 552 Jeu. 26 Mai 2011, 21:42
Dernier message: cerna



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)