16 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Les expositions
0
0
"Taz c'est pour toi ça... "

oh t'inkiet j'ai mes indics aussi dans le domaine!
cela dit lien bien utile quand même!

merci la ciquième
kataputement votre

XTaz
Répondre
0
0
AVANT PROPOS: LA MISE EN PLACE A PRIS 15 JOURS, ELLE NECESSITAIT DE RECONSTITUER UNE CARRIERE A PETITE ECHELLE(100M2). LES PARTICIPANTS EXPOSENT TOUS DES OEUVRES EN RAPPORT AVEC LE MONDE SOUTERRAIN D'OU LE TITRE SOUS-TERRE.
SUR CE VOICI L'ANNONCE, LA VIDEO DU MONTAGE SUR LE LIEN VOUS EN DIRA PLUS.

« Sous Terre »
Exposition pluridisciplinaire du collectif d’artistes
« Le Petit Monde des Merveilles »
au Prieuré du 03 Juin au 06 juillet 2008 (du mardi au dimanche de 14h à  18h)

Le Prieuré accueille « Le Petit Monde des Merveilles » qui réalisera une exposition originale d’art contemporain sur le thème des univers souterrains.
Dans un décor entièrement conçu et pensé pour l’occasion, se mêlent installations, photographies, peintures, sculptures, vidéos, sons…
Un spectacle vivant alliant textes et créations musicales sera mis en place par la « compagnie » du P’tit Monde et les musiciens du P’tit Bazar.

Dates des représentations théâtrales

le 14 juin 2008 à  15h00
le 28 juin 2008 à  20h30
Entrée libre (sur réservation auprès du Prieuré)

Adresse
« Le Prieuré »
10 Bd Solferino
92500 Rueil-Malmaison
Tél. 01 47 10 01 20

Accès
RER A Rueil-Malmaison
Bus :144/244/241 Arrêt Hôpital Stell

Contact : 06.82.18.18.69/ <!-- m --><a class="postlink" href="http://www.myspace.com/lepetitmondedesmerveilles">http://www.myspace.com/lepetitmondedesmerveilles</a><!-- m -->
Bonjour....
Répondre
0
0
UP
Bonjour....
Répondre
0
0
2 expositions sympas en ce moment en touraine, et jusqu'au 31 Octobre (donc jusqu'à  ce dimanche)


[c]°oOoOo°[/c]


Pour les toiturophiles :

Installation de Kader Attia : Kasbah
du 4 Avril 2009 au 31 Octobre 2009
au Centre de création contemporaine de Tours, 55 rue Marcel Tribut - 37000 Tours


Citation :Kader Attia est l’un des artistes français actuellement les plus reconnus à  l’étranger. Né en 1970, il s’est rapidement imposé grâce à  des installations et sculptures spectaculaires qui agissent comme des révélateurs de nos malaises sociaux. S’il s’enracine dans son expérience personnelle d’artiste issu de l’immigration, son propos s’ouvre de façon plus universelle aux fractures de notre monde.
Cette exposition s’organise autour d’une œuvre exceptionnelle, « Kasbah », co-produite avec le Centre d’art de Huarte en Espagne. Sur plusieurs mois, elle accueillera de nombreux partenaires de notre région pour un programme de rencontres diversifiées.
« Kasbah » nous transporte sur les toits de bidonvilles ou de favelas. L’installation déploie sa surface monumentale dans tout le centre d’art. C’est sur ce socle instable, qui agit sur notre imaginaire comme sur notre conscience politique, que nous découvrons d'autres œuvres de l'artiste, vidéos, sculptures et photographies, présentées sur l’espace même de la « Kasbah ».
Avec cette installation aite de matériaux de récupération, Kader Attia nous confronte aux résidus de l’économie globalisée, échoués et réinvestis dans les zones de grande pauvreté. Il rend ici hommage à  la capacité étonnante qu’ont les hommes à  se réapproprier le monde, même lorsqu’ils n’ont rien.

<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.ccc-art.com/accueil.htm">http://www.ccc-art.com/accueil.htm</a><!-- m -->

(et on peut marcher dessus...! )

[Image: 308.jpg]

[c]°oOoOo°[/c]

Pour les frichophiles :

Expo photo de grimaud frédéric : forgotten world, sur les friches du 7 au 31 Octobre 2009, à  la Caserne de la ville de Joué-les-Tours (lieu réhabilité en centre d’art contemporain).

Citation :Quelle part de vie reste-t-il d’un bâtiment lorsqu’il a perdu une grande partie de son identité ? Souvent considérés comme inesthétiques, ces lieux sont le reflet d’une époque révolue, o๠l’usure, par le temps et par l’homme, y est ancrée.

Au terme d’un travail mené depuis 2006, le photographe, Frédéric Grimaud, traduit une volonté forte de sauver de l’oubli une partie du patrimoine industriel sans refaire l’histoire du graffiti ni de la photographie. Sa recherche évolue d’un plan large à  une vision rapprochée des grafs et des architectures, ces friches o๠la nature règne désormais.

Tant de personnes ont déployé leurs forces dans l’accomplissement de leur travail quotidien et dans leur combat pour la sauvegarde de leurs emplois qu’ils ont laissé les traces d’un vécu social, tels des objets laissés ou abandonnés ça et là . Le souvenir nostalgique et la grandeur déchue de ces endroits désaffectés dans lesquels la nature a repris ses droits se sont imposés au photographe. Sublimés par l’esthétisme des productions artistiques (grafs) et l'atmosphère y régnant - entre nostalgie et désillusion- ces sites reprennent vie pour être immortalisés dans cette exposition. Le photographe concrétise ainsi cet indispensable lien avec notre passé et met en valeur ce qui disparaîtra demain, sans le dénaturer, en lui faisant hommage.

Cette exposition, proposée dans le cadre des Rencontres de Danses Urbaines en Région Centre, se déroule en 3 parties : quelques grafs réalisés dans des friches sont présentés dans l’accueil, la grande galerie comporte les photographies des friches et la petite galerie montre un échantillon d’une nature qui n’oublie pas qu’elle peut grandir.

[Image: fr%C3%A9d%C3%A9ric.jpg]

[c]°oOoOo°[/c]
Répondre
0
0
8) 8)

[attachment=0]

8) 8)


Pièces jointes Miniature(s)



T'inquiète, j'm'en occupe demain...
Répondre
0
0
vernissage festif ?
All_coholic
Répondre
0
0
All_coholic All_coholic

Neuromancien a écrit :vernissage festif ?
All_coholic

Y'a intéret ouai! sex drugs et rock'n roll! (enfin la j'éxagère peut être un peu en fait :mrgreen: )

All_coholic All_coholic
T'inquiète, j'm'en occupe demain...
Répondre
0
0
De la part de l'auteur :

[attachment=0]


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
0
0
Sinon, y a la mienne.
Venez me payer des coups, je suis à  découvert ...
Delenda est polis
Répondre
0
0
Tu payes le billet pour Toulouse et on te paye des coups c'est promis ! Big Grin
Répondre
0
0
niko a écrit :Tu payes le billet pour Toulouse et on te paye des coups c'est promis ! Big Grin

Tain, voila, tu m'as bien blouzé sur le coup, je sais meme plus quoi dire.

Le pire c'est que je vends des photos, mais le fric passe dans la cuvette des chiottes du bar. C'est le patron le vrai gagnant dans cette histoire ( cela dit, il paye aussi des coups ... All_coholic )
Delenda est polis
Répondre
0
0
Citation :Bourse du Talent à  la BNF

Vous êtes conviés ce jeudi 17 décembre au vernissage de la Bourse du Talent à  la BNF dont nous sommes partenaire, projet initié par les laboratoires Picto et Photographie.com.

Fidèle à  sa tradition d’ouverture à  la photographie vivante, la BnF poursuit sa collaboration avec les laboratoires Picto et Photographie. com, en exposant pour la troisième année consécutive les travaux des principaux lauréats de la Bourse du Talent.
Forte de l’engagement d’un groupe de professionnels, la Bourse du Talent privilégie depuis plus de dix ans la découverte de « nouveaux regards ».
La Bourse du Talent s’attache à  promouvoir des artistes au regard nouveau. Ainsi, cette édition 2009 récompense un duo de photographes, Lucie et Simon, dont le travail sur le portrait consistent à  montrer des scènes de vie en prenant, au sens propre, de la hauteur. Clémence de Limburg, primée quant à  elle dans la catégorie reportage, construit une véritable narration documentaire dévoilant une jeune femme juive orthodoxe en rupture avec sa communauté. Lauréate de la première Bourse sur le thème de la mode, Claire Cocano s’intéresse à  l’adolescence et la féminité naissante à  travers une proposition qui élargit les frontières de la photographie de mode pour parler de la vie telle qu’elle est vécue dans la ville.
Arno Brignon, pour le paysage, se distingue pour s’être intéressé au Mirail à  Toulouse, allant à  la rencontre de ses habitants, témoignant de leur cadre de vie et de leur quotidien. Les travaux de Julien Lombardi, mention spéciale du jury pour la catégorie du paysage, qui révèlent les objets de vie rurale, seront également présentés au public.

Cette année les lauréats PORTRAIT sont Lucie & Simon, jeunes photographes découverts et exposés pour la première fois par Fetart. Pour plus d'information, cliquez ici: portrait de Lucie&Simon

Voici les photographes lauréats :
• LAURà‰ATS PORTRAIT : Lucie & Simon - Scènes de vie
• LAURà‰ATE REPORTAGE : Clémence de Limburg - Escape
• LAURà‰ATE MODE : Claire Cocano - Sweet sixtee
• COUP DE COEUR MODE : Françoise Spiekermeier - Beauties
• COUP DE COEUR MODE : Franck Glénisson - Beyond my eyes, my muscles’ll survive
• LAURà‰AT ESPACE : Arno Brignon - Toulouse 31sans
• MENTION SPà‰CIALE ESPACE : Julien Lombardi - Artefact
• COUP DE COEUR REPORTAGE : Philippe Conti - Fragments
• COUP DE COEUR PORTRAIT : Aglaé Bory - Corrélations
• COUP DE COEUR PORTRAIT : Stéphanie de Rougé - Overground

Informations pratiques :
Bibliothèque nationale de France - allée Julien Cain
Quai François-Mauriac 75013 Paris
entrée libre Exposition du 15 décembre au 21 février 2010
de 9 h à  20 h, dimanche de 13 h à  19 h
lundi de 14 h à  20 h, sauf jours fériés
Vernissage le jeudi 17 décembre sur invitation
Répondre
0
0
Bon pour le coup je ne serais pas là , car j'avais zappé que j'avais aussi un vernissage de design demain...
S'il y en a qui veulent une invit', me contacter par mp...
Répondre
0
0
Prenant mes repas à  la BNFM je passe tous les jours devant ces photos. Pour le cadre de ck il y a deux photographes qui se distinguent : l'un (ou une) prenant des photos n&b au coeur des cités qui ressemblent un peu à  des photos friches, l'autre prenant des photos o๠il (ou elle) parvient à  n'éclairer que le premier plan même si celui ci est loin, donnant un aspect lunaire à  des photos de vieilles pompes à  essence, d'engin portuaire etc.
à€ voir pour ceux qui sont dans le coin (et j'en ai repéré quelques-uns ici :winkSmile
Mini-administrator - F2R TLAV TMTS MDR DTC

"Mon travail c'est qu'il y a un max de pub autour de ckzone." - Moi
Répondre
0
0
Un peu de couleurs dans la grisaille de l'automne :

[attachment=0]


Pièces jointes Miniature(s)



"Les raisons pour lesquelles un homme se met à  boire régulièrement de grandes quantités d'alcool peuvent être très diverses. Le résultat, lui, est généralement le même." Haruki Murakami
Répondre




Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)