24 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
Plaque "Bouchair brevete sang D.E Y1 1860"
#1
0
0
Salut à  tous,

Cet après-midi lors d'une énième ballade sur l'ancien site du chateau de Gondi à  St-Cloud, j'ai remarqué pour la première fois cette plaque :
[attachment=2]

Elle m'intrigue car elle est sur le site du chateau qui fut détruit par un incendie le 1er octobre 1870 et démantelé en 1892.

La plaque en plus de divers inscription que je vais joindre affiche la date de 1860.
Je crois y lire sur sa partie supérieur "BOUCHAIR" ainsi que les lettres "D.E.", "Y1" ou "V1"; sur sa partie inférieure il me semble qu'est ecrit "BREVETE SANG - YT" ou "Y1"


Pièces jointes Miniature(s)







Répondre
#2
0
0
Je n'ai malheureusement rien trouvé sur un quelconque fabricant ferronier ou chaudronnier ayant pu fabriquer cette plaque.

Est ce que l'un de vous aurait une idée ?


Pièces jointes Miniature(s)



Répondre
#3
0
0
Moi je lis SGDG, mais bon...... :?
Dans la boîte à vitesses de la connerie, y a pas de marche arrière.
Répondre
#4
0
0
<!-- m --><a class="postlink" href="http://fr.wikipedia.org/wiki/Bushehr">http://fr.wikipedia.org/wiki/Bushehr</a><!-- m -->
Plaisir de nuire, joie de décevoir.
Répondre
#5
0
0
Breveté sang, c'est la moindre des choses pour un tampon.
Répondre
#6
0
0
DarkMZ a écrit :Moi je lis SGDG, mais bon...... :?
YEAH!!! Merci SombreMZ !
C'est un début...
Citation :Sans Garantie Du Gouvernement
« Breveté SGDG », abréviation de sans garantie du gouvernement, était en France une mention légale dégageant l'à‰tat de toute responsabilité sur le bon fonctionnement effectif du dispositif breveté.
Cette mention a été établie par la loi de 1844 qui dit que les brevets sont délivrés « sans examen préalable, aux risques et périls des demandeurs, et sans garantie soit de la réalité, de la nouveauté ou du mérite de l’invention, soit de la fidélité ou de l’exactitude de la description ». Cette mention a disparu en 1968.

J'ai regardé sur les sites consacrés aux regards de chaussée ou plaques mais l'histoire des fabricants et de l'utilisation de ces objets n'est pas le point fort de ces sites...
D'autres idées ?
Répondre
#7
0
0
Black a écrit :J'ai regardé sur les sites consacrés aux regards de chaussée ou plaques mais l'histoire des fabricants et de l'utilisation de ces objets n'est pas le point fort de ces sites...

La plupart des fabriquants ont fermé ou ont été rachetés par Saint-Gobain, il est donc difficile de retrouver de l'information vieille d'un siècle et demi sur un sujet aussi mineur.

Quand à  l'utilisation de ces objets, je dirais que c'est pour boucher un trou, non ?

Vu le nom "bouchair" et la tronche de la plaque, on peut supposer qu'il s'agisse d'une plaque plus ou moins étanche.
Merci Monsieur Clistax !
Répondre
#8
0
0
Clistax a écrit :
Black a écrit :J'ai regardé sur les sites consacrés aux regards de chaussée ou plaques mais l'histoire des fabricants et de l'utilisation de ces objets n'est pas le point fort de ces sites...

La plupart des fabriquants ont fermé ou ont été rachetés par Saint-Gobain, il est donc difficile de retrouver de l'information vieille d'un siècle et demi sur un sujet aussi mineur.

Quand à  l'utilisation de ces objets, je dirais que c'est pour boucher un trou, non ?

Vu le nom "bouchair" et la tronche de la plaque, on peut supposer qu'il s'agisse d'une plaque plus ou moins étanche.

En effet pas facile de trouver des informations... Pourtant, il me semble que beaucoup de ceux qui se promènent sur ce site (hors Ktaphile mono-maniaque) ont des connaissance assez pointues dans des domaines mineurs (carrières, mines, mineurs oouuaaAH Tomato ).
Je pense pourtant que la fonderie n'est pas un domaine si mineur que ca.
Citation :Vu le nom "bouchair" et la tronche de la plaque...
A bien y regarder je pencherais maintenant plus pour Douchair. De plus le centre plein mais bombé semble pouvoir bouger à  la vertical comme le zigouà¯gou௠dans la partie inférieure gauche.

Mon questionnement concerne plus la date d'apparition des premières plaques. Je ne comprend pas non plus comment une plaque datée 1860 (si c'est une date) peut être présente sur un lieu qui à  l'époque était recouvert d'un batiment. Est ce que cette plaque était dans la cour, dans une cave ou dans le salon ? Est ce que le fournisseur est une ancienne fonderie du coin, ou la plaque à  été importé du sud Bhoutan ? Quel est le système d'ouverture de la plaque?

Pour ce qu'il y a en-dessous, le mystère n'est pas très épais : soit c'est un accès aux canalisations (mais il y en a de plus pratiques), soit une vanne se trouve dessous...
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Plaque de rue amusante Guest 192 85 132 Lun. 05 Mars 2018, 10:02
Dernier message: gaspard duval
  Plaque IDC AnTiCmOs 40 25 530 Mer. 20 Oct. 2004, 21:02
Dernier message: le G.O



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)