11 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
disparu en plongée sout ardechoise
#61
0
0
Le sous-préfet est pas très au courant au niveau technique, mais au moins il y crois, il réponds aux médias, il soulage Eric ZIPPER qui pendant ce temps là  peut voir ce qu'il faut..... Vaut mieux ça qu'un mec qui n'en a rien a battre et qui rêve à  sa carrière. Au moins, il est là , sur place.....

Le plus frustrant est de voir qu'on ne peut pas passer par le bas, alors qu'on avait les meilleurs (luigi, rick, etc...). Redoutey s'est même proposé pour 12H de vol et venir pelleter, il y crois, même de loin..... Twark

Vivement que le SSF le sorte de là .... :|
Dans la boîte à vitesses de la connerie, y a pas de marche arrière.
Répondre
#62
0
0
Samedi 9 octobre 2010 - 14 heures 30
Sur le plateau les équipes poursuivent leurs relais non-stop sur les travaux de désobstruction engagés maintenant depuis 2 jours et demi dans ce secteur. Du géotextile a été déployé sur cette entrée afin de consolider les abords de l’orifice de cette cavité qui présentait encore quelques instabilités et d’autres modes de confortement sont aussi actuellement à  l’étude.

Du côté de la plongée, les plongeurs de pointe qui devront atteindre la cote 780m ont été convoyés vers la cavité vers 11 heures ce matin. Leur immersion est maintenant imminente et leur retour vers la surface est prévu après 17 heures. En surface, sur le plateau les équipes destinées à  localiser au plus tôt et très précisément l’aplomb de la balise de localisation sont en place. Cette balise va être activée par les plongeurs une fois proches du point 780m.

En parallèle un important travail d’étude du terrain recouvrant le bassin d’alimentation de cette résurgence de la Dragonnière est en cours. Mené par un ensemble de spécialistes de tous bords (géologues, topographes, géophysiciens, hydrogéologues…) il vise à  définir des points hautement stratégiques afin d’envisager la réalisation d’une série de forages de repérages (soit de faibles diamètres). Des forages qui viseront à  atteindre, dans un premier temps, des galeries exondées ou noyées, susceptibles (après analyse vidéo) de pouvoir mener, à  la vue de divers facteurs, les équipes du Spéléo Secours Français vers Eric Establie. Eric qui pourrait, depuis sa mésaventure au contact du passage effondré de 780m, suivant la concordance de bons nombres d’éléments aujourd’hui recoupés, s'être réfugié au sec dans une galerie exondée située entre 1300 et 1500m de la vasque d’entrée.

Si l’on peut supposer cette zone de repli possible dans cette frange de 1300/1500m, c’est notamment aussi parce que plusieurs autres siphons souterrains ardéchois présentent eux aussi des profils de longueur quelques peu similaire et dans tous les cas inférieurs à  1400m de développement (4-5 exemples connus). Soit un facteur géomorphologique que l’on peut considérer plutôt typique au contexte hydrologique et géologique de ce département qui accrédite alors cette présence probable de vides proches du dernier point connu de 1040m, point qui de plus se trouve sur une frange remontante du siphon. "

j'ajoute
la source de la dragonière est une résurgence de type régression messinienne. La remontée en cheminée visible à  la sortie est caractéristique de creusement.
Les siphon de ce type sont souvent en Yoyo et tres souvent débouchent dans des galeries exondées.
c'est ce que j'ai trouvé très souvent a st marcel (riviere de st marcel, affluent de la cadiere, riviere de bidon, ...), traversée midroî-guigonne en rive gauchen c'est le cas au castor, a foussoubie, ...en rive droite. A haque foit il y a des point bas du même ordre.

Le franchissement du siphon de la dragoniere est donc conforme a ce qu'on peut s'attendre.

La plupart des réseau de ce type se poursuive également vers le haut puisqu'il y a 4 millions d'année le comblement de l'ardèche(et du rhone) a obligé les écoulements souterrains a remonter vers le plateau pour évacuer les eaux collectées. Des cheminées souvent aujourd'hui en partie bouchées en partie haute ont été creusées. L'Aven despeysse est dans ce cas (desob a la pelleteuse, puis creusement a l'explosif et débouché dans une grande cheminée menant au réseau), l'aven Noel également avec petite désobstruction donnant sur un beau réseau.
l'absence de manifestation karstique visible en surface ne veut rien dire.
Il faut trouver les accès.

L'exploration, les topos, les études montrent tout leur intérets dans ces circonstances.
6 jours déjà , pas de quoi stresser outre mesure un plongeur spéléo.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#63
0
0
plongeur a écrit :L'exploration, les topos, les études montrent tout leur intérets dans ces circonstances.
6 jours déjà , pas de quoi stresser outre mesure un plongeur spéléo.

Effectivement, j'vais me coucher moins con. Merci de relayer ces infos ici.
Base de données permanente sur l'exploration urbaine: Friches industrielles, carrières, hôpitaux, toits de Paris et d'ailleurs, cathédrales, bunkers,monuments, ...
http://www.urban-exploration.com
Répondre
#64
0
0
Reveil il y a du nouveau
<!-- m --><a class="postlink" href="http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=423:2010-10-03-dragonniere-de-gaud-ardeche-07&catid=39:encours&Itemid=83">http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option ... &Itemid=83</a><!-- m -->
Répondre
#65
0
0
Groutcho a écrit :Reveil il y a du nouveau
<!-- m --><a class="postlink" href="http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=423:2010-10-03-dragonniere-de-gaud-ardeche-07&catid=39:encours&Itemid=83">http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option ... &Itemid=83</a><!-- m -->

Plutot rassurant comme nouvelle ! Big Grin
Delenda est polis
Répondre
#66
0
0
Il était temps ! Pourvu qu'il s'en sorte rapidement !
Habon !?
Répondre
#67
0
0
Des signes de vie du spéléologue bloqué depuis dimanche dernier dans les gorges de l'Ardèche ont été entendus sous terre, a annoncé samedi soir Eric Zipper, du Spéléo Secours. "Des sons frappés ont été perçus à  l'endroit de la rivière" souterraine o๠a disparu près d'une semaine plus tôt Eric Establie, spéléologue expérimenté parti faire un relevé topographique dans cette zone.

"Il ne peut pas s'agir d'écho", a ajouté Eric Zipper. "Il taperait sur une roche", réfugié dans une poche d'air depuis l'autre côté de l'éboulis qui l'a fait prisonnier sous terre, a précisé le sous-préfet de Largentière, Jean Rampon, après le debriefing en fin de journée de deux plongeurs britanniques partis sonder l'éboulis dans l'après-midi.

Recensé au sein du Spéléo secours français (SSF) depuis quatre ans comme plongeur bénévole, Eric Establie a notamment participé en mars 2009 à  la remontée du corps sans vie d'un plongeur chevronné dans une rivière souterraine dans le Lot, retrouvé à  1 100 m de la sortie et par 50 m de fond. Scaphandrier de profession, cet homme de 45 ans dirige une société de travaux maritimes et sous-marins à  Cannes. Il est marié et a un fils de 14 ans auquel il a transmis sa passion pour la spéléologie.
Source : le monde
'' On parle toujours mal quand on a rien à  dire '' Voltaire
Répondre
#68
0
0
Son fils et sa femme sont très courageux. Lui patiente en attendant son père pur aller plonger dans les cenotes, et sa femme n'a jamais douté des capacités de son mari. Je suis heureux de savoir que maintenant, ce n'est qu'une question de jours et de moyen. allez les mecs du SSF, et un petit bravo au sous -pref, qui a mouillé sa chemise sur ce coup là . c'est assez rare pour le noter! 8)
Dans la boîte à vitesses de la connerie, y a pas de marche arrière.
Répondre
#69
0
0
Tout a fait d accord avec Darkmz ; Sans prejuger d un dénouement heureux, et vu de l exterieur, il est clair qu on peut souligner l attitude volontariste du sous Prefet Rampon qui par le soutien qu il semble avoir toujours temoigné à  la these du plongeur en vie et en attente de secours, jouait certainement gros. Là  au moins, chapeau à  cet homme qui en l espèce "a tenu bon" . Mais maintenant il faut sortir Eric Establie .
Répondre
#70
0
0
Samedi 9 octobre 2010 - 19 heures 00
A 17 heures 30, les plongeurs anglais ont refait surface.

Au niveau de l’ouverture o๠avait été trouvé le scooter, ils ont mis la main sur un bloc de plongée appartenant à  Eric Establie. Un bloc qui n’était pas là  lors de la précédente plongée et qui est le signe que tout le monde attendait avec impatience, un signe de vie clair et indiscutable déposé par Eric lui-même. Eric qui a donc dà», du coté du siphon o๠il se trouve prisonnier, trouver un espace vital hors d’eau et qui a jugé nécessaire vu le temps qui passe de se remettre a l’eau et de ramener au point d’obturation un nouveau signe de vie à  l’attention des sauveteurs.

Ce bloc est le signe attendu par tous ses proches, ses amis et tous ceux qui se préoccupaient de son sort. Il ne reste plus maintenant quâ€™à  appliquer la meilleure stratégie qu’il soit en matière de sauvetage afin de le sortir au plus tôt.

Il est fort probable qu’Eric qui se porte donc parfaitement bien pour avoir pu réaliser cette nouvelle plongée, ne puisse plus désormais fournir d’aide de son côté étant donné que cette nouvelle immersion, qu’il vient de réaliser depuis son refuge jusqu’au point 780m, lui a probablement vidé une bonne partie de ses réserves d’air.

Dès cette nuit, une nouvelle plongée devrait permettre de mener du matériel de survie au point 780m, pour le cas o๠Eric tenterait un nouveau retour vers ce point.
Par ailleurs, une lucarne repérée ce jour sera aussi examinée en détail afin d’évaluer si son franchissement pourrait permettre le shunt de la partie obstruée.
Des opérations de forages devraient aussi sous peu être entreprises sur le plateau.
plongeur a écrit :la source de la dragonière est une résurgence de type régression messinienne. La remontée en cheminée visible à  la sortie est caractéristique de creusement.
Les siphon de ce type sont souvent en Yoyo et tres souvent débouchent dans des galeries exondées.
c'est ce que j'ai trouvé très souvent a st marcel (riviere de st marcel, affluent de la cadiere, riviere de bidon, ...), traversée midroî-guigonne en rive gauche c'est le cas au castor, a foussoubie, ...en rive droite. A haque foit il y a des point bas du même ordre.
Le franchissement du siphon de la dragoniere est donc conforme a ce qu'on peut s'attendre.
La plupart des réseau de ce type se poursuive également vers le haut puisqu'il y a 4 millions d'année le comblement de l'ardèche(et du rhone) a obligé les écoulements souterrains a remonter vers le plateau pour évacuer les eaux collectées. Des cheminées souvent aujourd'hui en partie bouchées en partie haute ont été creusées. L'Aven despeysse est dans ce cas (desob a la pelleteuse, puis creusement a l'explosif et débouché dans une grande cheminée menant au réseau), l'aven Noel également avec petite désobstruction donnant sur un beau réseau.
l'absence de manifestation karstique visible en surface ne veut rien dire.
Il faut trouver les accès.
L'exploration, les topos, les études montrent tout leur intérets dans ces circonstances.
6 jours déjà , pas de quoi stresser outre mesure un plongeur spéléo.

la pression sur les secours et les plongeurs est énorme, il faut redire que le profil de plongée est très difficile et il faut se prémunir de tout sur-accident.
eric a refait une très belle plongée pour donner ce signe. le passage par le siphon reste la voie la plus directe même si difficile puisque le bouchon est confirmé comme ponctuel.
mais quand meme
YESSSSSSSSS Big Grin Big Grin Big Grin
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#71
0
0
Bonne nouvelle !
-- h2o
Sauvez une hague, mangez un cataphile.
Répondre
#72
0
0
C'est énorme de sang-froid de sa part et carrément bien calculé. On attend la suite (dans le bon sens évidement)!
Base de données permanente sur l'exploration urbaine: Friches industrielles, carrières, hôpitaux, toits de Paris et d'ailleurs, cathédrales, bunkers,monuments, ...
http://www.urban-exploration.com
Répondre
#73
0
0
vivement la fin de cette aventure
meme si il va bien et qu'il arrive a garder le moral il doit tout de meme trouver le temps long ( 1 semaine tout seul , dans le noir , dans le froid et dans un milieu tres humide c'est tres tres tres tres long )
Répondre
#74
0
0
nous avons sur un autre fil les idées farfelus de plein de plongeurs qui conseillent certains s'indignent, mai pas trop.
Lors de la réunion de la sécurité civile hier, a Nice lieu de résidence d'Eric, les participants corps constitués exprimaient leurs doutes pour ne pas dire plus, et considérait l'affaire comme entendue.
Les spéléos locaux (comité départemental de speleo , Spéléo secours français,....) se sont débattu pour tenter de convaincre.
Depuis la bouteille s'est téléportée.

conclusions
Si le secours n'avait été que dans les mains des autorités, c'était plié.
Le sous préfet Rampon est un acteur clé, sa volonté, sa confiance dans les spéléos a été déterminante. Il n'est pas en ardeche depuis si longtemps (moins d'1 an). Son prédécesseur faisait (parfois et peu) de la spéléo (sans être spéléo). Cela a sans doute déjà  compté.
Et surtout, Eric sait que les secours sont sur place. Il a vu que son scooter avait été prélevé. Du coup il s'est mis a faire du bruits pour signaler sa présence. S'est une question de temps. bien sur 1 semaine c'est long, mais cela a déjà  été fait et on est certain qu'il etait dans un état qui lui permettait de faire une plongée de plusieurs centaines de metres de longueur avec un point bas a - 70 et un a - 66 plus retour. Sa santé est donc correcte aujourd'hui.

Tiens, :wink: plein de monde à  l'extérieur, du bruit sous terre, atmosphère confinée, lumière limité, cela me fait penser à  quelque chose, ne serait ce pas une fete à  *texte modéré par Nomad*? ah non, on a dit seul sous terre :wink:
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#75
0
0
plongeur a écrit :conclusions
Si le secours n'avait été que dans les mains des autorités, c'était plié.

Les autorités sont comme le grand publique, souvent ignorant de tous les aspects pointu de ces activités, et les décision sont souvent prise sur ce qui parait du bon sens.
Heureusement que dans les faits on peux toujours s'opposer à  une décision quand on a les bons arguments et démontrer que ce qui apparaît comme une évidence ne l'est pas.
Il y avait sur RTL jeudi dans l’émission "Les auditeurs ont la parole" un auditeur qui disait (je le cite) que "c’était de l'inconscience de la part d'un spéléo que de plonger seul et sans avoir regardé la météo". Sont raisonnement était bon, car il était basé sur ses propres connaissances de plongée en mer, et le souvenir d'accident de spéléologie lié à  la météo dont les journalistes sont si friands. Il était bien dommage qu’ après cet auditeur une personne bien au courant des particularitées de la plongé spéléo n'ai pus lui expliquer qu'il se trompait.
-- h2o
Sauvez une hague, mangez un cataphile.
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Questions et discussion autour de la plongée jennifer 14 4 868 Dim. 30 Dec. 2018, 07:11
Dernier message: gump kta
  plongée sous la glace KarlHungus 8 7 031 Ven. 09 Nov. 2012, 14:26
Dernier message: le G.O
  CLub Plongée Souterraines dans 78 subafab 22 11 814 Jeu. 08 Nov. 2012, 10:15
Dernier message: zgoume
  Qui plonge sout ???? DarkMZ 29 16 332 Jeu. 13 Oct. 2011, 08:34
Dernier message: subafab
  plongée dans un silo a missiles Titan plongeur 3 4 720 Mer. 01 Juin 2011, 14:35
Dernier message: DarkMZ
  IMPORTANT : Déconseiller la plongée souterraine DarkMZ 27 12 320 Dim. 30 Jan. 2011, 10:59
Dernier message: plongeur
  suites décés en plongée d'éric plongeur 12 10 971 Sam. 08 Jan. 2011, 09:56
Dernier message: plongeur
  stage plongée souterraine a la douix plongeur 12 5 151 Jeu. 07 Oct. 2010, 09:48
Dernier message: DarkMZ
  Phare de plongée subafab 19 6 760 Ven. 14 Nov. 2008, 09:29
Dernier message: DarkMZ
  MATOS DE PLONGEE A VENDRE Lameute 2 2 392 Jeu. 02 Oct. 2008, 17:34
Dernier message: subafab



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)