22 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 0 (0 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
suites décés en plongée d'éric
#1
0
0
Beaucoup se posent la question de connaitre le déroulement de la disparition d'eric en plongée

"le procureur avait indiqué, après avoir fait analyser l'ordi de plongée, qu'Eric Establie est mort 5h20 après le début de sa plongée. Il serait sorti après le terminus (cloche ou fin du siphon) puis à  son retour il aurait tenté pendant deux heures de franchir l'éboulement. "

Il y a donc bien une partie exondée derriere ou dans le siphon.


Afin de retrouver le corps d'éric dans de bonnes conditions

Communiqué du SSF 07.

Le SSF 07, réuni en débrieffing de l'opération en sujet, le vendredi 15 octobre 2010 à  07700 SAINT REMEZE à  20h00, avec le soutien de la FFS et du SSF Nat, a décidé et communique:

La reprise des recherche par le plateau à  la perte dite du "Pommier" ou aven dit du "Puit de Ronze" sise sur la propriété de Monsieur Marron, Maire de LABASTIDE de VIRAC, et avec son accord, en reprenant la désobsruction prometteuse entreprise lors de l'opération de secours.
Le SSF 07, la FFS et le SSF Nat, fait appel à  des groupes constitués de 4 à  5 spéléos dont un Chef d'équipe et un CPT, et invitent les individuels volontaires à  se rapprocher de leurs instances fédérales départementales.
Vu les circonstances exceptionnelles et particulières de cette opération, le SSF 07 éditera un protocole d'intervention, connu et signé par les chefs d'équipe visant à  prévenir des risques liés à  la désobstruction et des obligations légales.
Cette opération sera menée dans un cadre complètement fédéral, volontaire et gratuit, sous la responsabilité de chacun et de tous, dont les plannings seront établis par le SSF 07, et non sous REQUISITION JUDICIAIRE.

Elle a pour seul et unique but de désobstruer une perte susceptible de nous conduire comme l'eau qui la traverse vers des réseaux sous-jacents, amont du siphon o๠se trouve le corps d'Eric ESTABLIE au point 950m -71 depuis l'entrée, pour qu'il soit rendu aux siens après les constatations judiciaires d'usage, plongée sécurisée et évacuation.

Sous toutes réserves....

L'équipe du SSF 07
Bob CROZIER CTDS, Judi ARNAUD CTDA, Steph TOCINO CTDA, Jérôme JOURET CTDA, Raphi SAUZEAT CTDA, Claire GOUDIAN médecin, Seb ROCHEIL Plongeur, Steph RANCHIN CPT, Guillaume VERMOREL Président CDS 07, michel MASSE secrétaire
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#2
0
0
Eric a donc réussi l'objectif de sa plongée = trouver la partie exondée.
A son retour il a constaté l'éboulement qu'il a déclenché lors de son passage, il poussé son scooter avec une bouteille relais, il a ensuite tenté de creuser. Il faut savoir que retourner dans l'exondé était périlleux, puisqu'il fallait repasser un - 66 et un - 70 avant de ressortir. L'accident de déco aurait certainement signé la tentative.
Dans la même situation j'aurais aussi tenté de rouvrir le passage.

5h20 au lieu des 24 heures indiquées comme étant son autonomie?
24 heures c'etait le maximum de mélange pouvant être respiré.
Mais la chaux qui élimine le CO2 avait beaucoup moins d'autonomie. Dark l'a dit , de l'ordre de 6 heures. Et il a du sollicité abondement la chaux en faisant les efforts pour creuser.
Le mélange mal régénéré contenait alors beaucoup de CO2. Le passage d'un point bas augmente mécaniquement la pression partielle de CO2, Le résultat est un essoufflement .

Alors, fallait il faire plus confiance au secours et attendre dans la partie exondée? Question difficile.

Je préfère savoir qu'il n'a pas passé une semaine dans le froid à  attendre, s'angoisser ou espérer .... en repartant une première fois voir o๠les secours en était, puis revenir ou pas,... il est parti en plongeant tout simplement.

Pas de regret sur la suite , les secours ont fait ce qu'il fallait, de façon maitrisée et exemplaire.
Les médias en auront une lecture ce soir dans le 7 à  8 de TF1.

pour libé, pas de commentaire
<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.liberation.fr/societe/01012296711-le-speleologue-eric-establie-est-mort-le-jour-de-sa-plongee">http://www.liberation.fr/societe/010122 ... sa-plongee</a><!-- m -->
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#3
0
0
Enfin quelque chose de correctement fait par TF1 et qui mérite donc d'être signalé ...

<!-- m --><a class="postlink" href="http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/heros-des-profondeurs-6102955.html">http://videos.tf1.fr/sept-a-huit/heros- ... 02955.html</a><!-- m -->
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#4
0
0
Super Plongeur merci.

Cette histoire de ressortir le corps c'est pas risqué avec l'instabilité du lieu non ?
Habon !?
Répondre
#5
0
0
C.-04 a écrit :Cette histoire de ressortir le corps c'est pas risqué avec l'instabilité du lieu non ?

Oui, c'est le dilemne du (sous?) préfet et la raison pour laquelle rien n'a été ordonné en ce sens si on en croit les articles de presse.
Répondre
#6
0
0
C.-04 a écrit :Super Plongeur merci.

Cette histoire de ressortir le corps c'est pas risqué avec l'instabilité du lieu non ?

L'instabilité est au fond (partie noyée), il faut déjà  descendre depuis le plateau vers le fond, en espérant avoir bien visé pour faire le raccord avec la partie inondée. Il n'y a plus caractère d'urgence maintenant, il convient donc surtout d'éviter tout sur-accident.
Dans la boîte à vitesses de la connerie, y a pas de marche arrière.
Répondre
#7
0
0
Citation :
Appel à  solidarité - Appel aux bonnes volontés


Vous avez été très nombreux, spéléologues, spéléos plongeurs, français et étrangers, à  suivre avec une très grande attention l’opération de sauvetage qui s’est achevée en Ardèche le jeudi 14 octobre 2010.

L’opération avait pour but de retrouver Eric Establie, un des spéléo-plongeur français de référence, non réapparu à  l’issue d’une plongée exploratoire du siphon de la grotte de la Dragonnière de Gaud (Labastide de Virac), le dimanche 3 octobre dernier.
Cette opération longue et complexe, coordonnée par le SSF 07 (Spéléo Secours Français de l’Ardèche) s’est finalement terminée par un «électrochoc» lorsque après une semaine de recherches assidues Eric a été retrouvé, décédé, dans le siphon par les équipes de sauvetage.

Cette nouvelle qui fut brutale et difficile à  admettre, d’autant que de multiples éléments nourrissaient encore jusqu'à  la dernière minute, de très nombreux espoirs laissant à  penser que Eric était vivant, et donc probablement réfugié au sec dans une suite exondée de ce siphon.

Dès l’annonce du décès, les opérations de sauvetage ont été arrêtées par Monsieur le Préfet de l’Ardèche. Le dossier a été transmis à  Monsieur le Procureur de la République de Privas pour l’instruction judicaire (enquête, analyse des possibilités concernant la récupération du corps d’Eric…).

Aujourd’hui, la Fédération française de spéléologie, tout particulièrement le CDS 07 et le SSF, ne peuvent imaginer un seul instant laisser Eric Establie dans ce siphon sans tenter de mettre en œuvre tout ce qui est en leur pouvoir pour essayer de le sortir au plus tôt de cet environnement.

Cette volonté unanime d’agir est confortée par de très nombreuses propositions spontanées d’aides, de soutiens et d’appuis de tous ordres qui nous sont parvenues.
Nous ne pouvons rester insensibles et inactifs devant ces manifestations spontanées de solidarité sans précédent de l’ensemble de notre communauté spéléologique.

Ainsi, face à  cet élan, le SSF et le CDS 07 ont élaboré une stratégie à  deux niveaux :
Niveau I

La reprise immédiate des travaux de désobstruction du puits de Ronze (voir synthèse topographique et Topo puits Ronze), o๠durant les opérations de secours, la profondeur de -70 mètres a été atteinte. Les explorations ont été arrêtées dans un boyau étroit avec une verticale estimée à  5 mètres au-delà  des 3 mètres encore à  élargir.
Il reste encore 110 mètres de dénivelée à  descendre pour atteindre la zone noyée et environ 600 mètres en plan pour rejoindre le terminus topographique de la Dragonnière de Gaud.
Niveau II

Le démarrage d’une nouvelle étude très précise du chantier de forage mis en œuvre sur le plateau (point 2 du plan joint) o๠la profondeur de -110 m a été atteinte. Cette étude devra, dans un premier temps, évaluer les possibilités, les coà»ts, mais aussi, les diverses stratégies qui pourraient s’envisager par des techniques de forage.

********

Si vous êtes donc de ceux qui souhaitent aider ou participer dès maintenant à  cette démarche solidaire initiée par les instances de la Fédération française de spéléologie, deux possibilités s’offrent à  vous :

1- Participer à  l’important chantier de désobstruction du puits du RONZE

Cette participation doit se formaliser sous l’égide de votre SSF départemental. Il vous suffit donc pour cela de contacter votre CTDS local.
Votre CTDS devra alors proposer au SSF 07 ( <!-- e --><a href="mailto:cds.07@wanadoo.frCette">cds.07@wanadoo.frCette</a><!-- e --> adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) une équipe de désobstruction constituée, comprenant à  minima :

* Un Chef d’Equipe Secours,
* Un CPT (pour lequel le CTDS fournira au CDS 07 une attestation garantissant son habilitation à  jour (télécharger le Permis de Tir).
* Un ou des équipiers secours

Cette équipe pour réaliser sa mission devra s’engager au respect de la fiche protocole suivante, éditée par le SSF 07 (télécharger la fiche Protocole).
2- Aider financièrement cette action en faisant un don

Vous pouvez faire un don à  la Fédération française de spéléologie soit par virement soit par l'envoi d'un chèque.
Selon la législation en vigueur, 66% du montant de votre don est déductible du montant de vos impôts, dans la limite de 20% de votre revenu imposable. Le reçu fiscal correspondant vous parviendra par courrier.

<!-- m --><a class="postlink" href="http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=434:2010-10-22-appel-a-solidarite-pour-eric-establie&catid=144:infos-sauveteurs&Itemid=182">http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option ... Itemid=182</a><!-- m -->
Répondre
#8
0
0
dans les détail pour les volontaires, il y a l'obligation d'etre assuré, et d'etre intégré dans le planning.
Il y aura du monde au début, sans doute beaucoup moins si le chantier se prolonge.
bien sur les détenteurs de CPT 'certificat préposé au tir, sont interessant, puisque desob par explosif actuellement.

l'action est totalement bénévole et hors réquisition judiciaire. ==> déplacement, logement, nourriture, a la charge des participants.
Seul le matos commun de désob, les consommables et les explosifs sont pris en charge par les instances fédérales (d'ou les dons car cela fera un petit paquet de dépense)

le chantier interrompra des qu'il arrivera sur un collecteur, pour repasser en réquisition judiciaire.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#9
0
0
Samedi 23 octobre.
Mise en place de toute la logistique (marabout, ventilation, équipement de la cavité, mesures des gaz, ligne téléphone). Les mesures indiquent jusqu’ à  5% de CO2 ! Nous stoppons donc notre progression.
Après ½ journée de ventilation et quelques galères, la ventilation est efficace à  21h30 et le taux de C02 est descendu à  3%. Toutefois nous décidons de suspendre les travaux pour la nuit.

Dimanche 24 octobre.
Après une nuit de ventilation, la 1ére mesure indique 1,5% de CO2.
Une bouteille d’O2 avec masques est à  disposition au plus proche du terminus.
La matinée et l’après midi sont consacré à  l’élargissement du boyau à  -78 mètres pour atteindre le P5 entrevue la semaine dernière. Une seconde séance d’élargissement est nécessaire pour franchir les deux verticales de 7 mètres qui succèdent.
Les explorations s’arrêtent au sommet d’une verticale estimé à  environ 20 mètres de profondeur. La teneur en C02 est importante et la nuit sera consacrée à  la ventilation.

Les prochaines équipes devront poursuivre l’installation de la ventilation, effectuer la topographie et poursuivre l’exploration.

Côte atteinte environ -100 mètres avec vue à  -120 mètres environ !

ARNAUD Judicaà«l
CTDS Adjoint SSF07
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#10
0
0
la cote - 120 est atteinte , la suite se fait un peu plus haut dans une faille peu à  peu élargie par tir d'explosif. L'aération forcé de la galerie permet de forer en quasi continu. la faille ne livre toujours pas de passage.
Mais fort courant d'air aspirant.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#11
0
0
Beaucoup de travail dans la cavité et des tirs tous les jours.
une crue la semaine dernière a totalement noyé le puits durant 2 jours
<!-- m --><a class="postlink" href="http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=437:2010-10-31-vortex-puits-de-ronze-&catid=81&Itemid=123">http://ssf.ffspeleo.fr/index.php?option ... Itemid=123</a><!-- m -->
a la décrue ce fut nettoyage, ressortie de plusieurs m3 de remblais, pompage, changement du matos détruit....
puis de nouveau desob.
Des escalades ont été tentées également sans suite réelles.
après de très nombreux tir rendu possible par l'aération permanente du gouffre jusqu'à  - 140 , une voute mouillante a été trouvée, . Après un « ramping » d’une dizaine de mètres de longueur, le passage agrandi. On peut presque se relever complètement, le plafond est à  une hauteur d’environ 1.3 m. La progression se fait toujours les pieds dans l’eau. Après quelques mètres, un petit affluent arrive côté gauche. Devant, le volume d’eau augmente, la voà»te descend directement dans l’eau, c’est le siphon.
le Procureur de la République de Privas, donne l’autorisation d’effectuer la plongée.
« Le siphon fait 20 m de long, au début c’est une conduite forcée puis la section change un peu et devient plus rectangulaire. Elle fait 60 cm de hauteur par un mètre de largeur et son volume doit être de 50 m3 ». Comme on le pensait, c’est bien un siphon suspendu, il est très peu profond, moins de 2 mètres. La suite est très intéressante. Une fois sortie de l’eau, le plongeur arrive dans une galerie plus spacieuse. C’est un collecteur, il y a un amont et un aval. Avec un plafond à  2.5 m de hauteur et une largeur de 1 à  3 mètres, la progression est facile. La direction de la galerie est aussi très prometteuse elle « file » plein est vers la Dragonnière. Au bout d’une cinquantaine de mètres, le plongeur décide de faire demi-tour et de refaire le chemin inverse pour annoncer la nouvelle.
la suite est d'explorer un des affluent pour l'agrandir et courcircuiter si possible le siphon suspendu, sinon celui celui ci sera a viser dans le collecteur.
la galerie qui fait suite au conduit noyé est sans doute trouvé.
Mais il y a encore du chemin a faire.

<!-- m --><a class="postlink" href="http://www.speleo-secours-francais.com/index.php?option=com_content&view=article&id=435:2010-10-24-suivi-de-loperation-solidarite-eric-establie&catid=144&Itemid=182">http://www.speleo-secours-francais.com/ ... Itemid=182</a><!-- m -->
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#12
0
0
le 3 eme siphon a - 160 ne peut ni etre pompé ni etre franchi en desobstruction.
la fin des opérations de recherches est décidée
Un filet a été mis depuis 2 mois dans la galerie vers la sortie au cas ou une crue ressortirait des objets.
bonjour,

Lyon le 7 Janvier 2011
Le 23 Octobre 2010, la Fédération Française de Spéléologie, et le Comité Départemental de
Spéléologie d’Ardèche mettaient en place l’opération OSEE (Opération de Solidarité Eric
Establie ) sur la commune de LABASTIDE DE VIRAC en Ardèche. La direction de
l’opération était confiée au Spéléo Secours Français la commission spécialisée, de la
Fédération.
Le but de cette opération, la récupération du corps du plongeur spéléologue Eric Establie
disparu tragiquement dans la perte de la Dragonniere de Gaud, au coeur des gorges de
l’Ardèche, le 5 Octobre 2010.
Un élan de générosité sans précédent de l’ensemble de la communauté Spéléologique
Française et européenne permettait d’acquérir les financements nécessaires pour mener à  bien
cette action.
, Après plus de soixante dix jours d’engagement de plus de 350 spéléologues dans des
conditions difficiles, et après avoir franchi deux siphons, réalisé des escalades, forcé des
étroitures, la cote de -150m est atteinte. Malgré toute l’énergie dépensée par les explorateurs,
la cavité ne livrera pas le passage tant espéré. Les ultimes investigations du 7 janvier n’auront
hélas pas permis de vaincre la difficulté. Les deux cents cinquante mètres restant à  parcourir
pour rejoindre le terminus exploré par Eric Establie ne peuvent être franchis. Malgré tout
l’investissement humain et matériel, le gouffre refuse de rendre le corps à  ses proches.
Avec une immense peine et sur avis technique du S.S.F., la Fédération Française de
Spéléologie en accord avec Monsieur le Procureur de la république de Privas a décidé
d’arrêter les recherches du corps d’Eric Establie.
La FFS tient à  remercier tout particulièrement Monsieur le Maire de la Commune de
LABASTIDE DE VIRAC et ses habitants pour leur soutien, leur générosité et leur réconfort.
La fédération française de spéléologie remercie également tous ceux, qui de loin ou de près,
ont participé à  cet élan de solidarité sans précédent et sans qui rien n’aurait été possible.
La dernière pensée ira à  la Famille d’Eric et plus particulièrement à  Evelyne son épouse et
Arthur son fils.
Laurence TANGUILLE
Présidente de la Fédération Française de Spéléologie.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre


Sujets apparemment similaires...
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  Questions et discussion autour de la plongée jennifer 14 4 955 Dim. 30 Dec. 2018, 07:11
Dernier message: gump kta
  plongée sous la glace KarlHungus 8 7 095 Ven. 09 Nov. 2012, 14:26
Dernier message: le G.O
  CLub Plongée Souterraines dans 78 subafab 22 11 934 Jeu. 08 Nov. 2012, 10:15
Dernier message: zgoume
  Décès de Jean Luc à Font d'Estramar plongeur 6 6 444 Jeu. 31 Mai 2012, 22:49
Dernier message: plongeur
  plongée dans un silo a missiles Titan plongeur 3 4 761 Mer. 01 Juin 2011, 14:35
Dernier message: DarkMZ
  IMPORTANT : Déconseiller la plongée souterraine DarkMZ 27 12 446 Dim. 30 Jan. 2011, 10:59
Dernier message: plongeur
  disparu en plongée sout ardechoise plongeur 131 41 987 Ven. 15 Oct. 2010, 22:33
Dernier message: h2o
  stage plongée souterraine a la douix plongeur 12 5 224 Jeu. 07 Oct. 2010, 09:48
Dernier message: DarkMZ
  Phare de plongée subafab 19 6 827 Ven. 14 Nov. 2008, 09:29
Dernier message: DarkMZ
  MATOS DE PLONGEE A VENDRE Lameute 2 2 412 Jeu. 02 Oct. 2008, 17:34
Dernier message: subafab



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)