2 membres en ligne. Connectez-vous !

Note de ce sujet :
  • Moyenne : 5 (1 vote(s))
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Recherche dans le sujet
[Article] Communication souterraine : l’exemple du tract dans les catacombes de Paris
#1
4
Droso
KdK
Monsieur S
Path
0
Communication souterraine : l’exemple du tract dans les catacombes de Paris (2009)

Aurélien Pepin Lehalleur

https://drive.google.com/file/d/1LfZLasC...iUrQe/view


Résumé
Dans cet article, nous proposons de considérer la communication
par tracts dans les Catacombes de Paris afin de comprendre comment
celle-ci permet la définition d’une identité (individuelle et de groupe), tout
en favorisant l’élaboration de représentations sociales précises sur le
monde souterrain, les conflits y régnant, les enjeux y prévalant. A partir
d’une observation participante et d’entretiens qualitatifs et grâce à
l’analyse de plus de mille tracts, nous rendons compte de la spécificité
de la communication souterraine et cernons la façon dont celle-ci éclaire
les sociabilités de surface sous un jour nouveau. En effet, la sociabilité
souterraine qui s’affirme dans la communication par tracts renvoie à
individus ou des groupes qui se situent, certes, aux marges mais qui se
définissent malgré tout par rapport aux conflits de la surface. La mesure
de ces conflits est rendue possible par l’analyse des différents éléments
constitutifs de cet univers aux marges, partant la description détaillée du
matériel nécessaire à la descente dans ces souterrains urbains mais
aussi la définition des interactions entre individus et groupes, la prise en
considération des rapports entre minorités et majorité dans l’histoire
passée et actuelle.
Répondre
#2
0
1
Space Hymen
Une autorisation est nécessaire
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#3
0
0
Merde. Et là ?
Répondre
#4
0
0
C'est lisible maintenant
Napoléon
Répondre
#5
0
0
(Jeu. 01 Dec. 2022, 22:19)ILOVETP a écrit : Communication souterraine : l’exemple du tract dans les catacombes de Paris (2009)

Aurélien Pepin Lehalleur

https://drive.google.com/file/d/1LfZLasC...iUrQe/view


Résumé
Dans cet article, nous proposons de considérer la communication
par tracts dans les Catacombes de Paris afin de comprendre comment
celle-ci permet la définition d’une identité (individuelle et de groupe), tout
en favorisant l’élaboration de représentations sociales précises sur le
monde souterrain, les conflits y régnant, les enjeux y prévalant. A partir
d’une observation participante et d’entretiens qualitatifs et grâce à
l’analyse de plus de mille tracts, nous rendons compte de la spécificité
de la communication souterraine et cernons la façon dont celle-ci éclaire
les sociabilités de surface sous un jour nouveau. En effet, la sociabilité
souterraine qui s’affirme dans la communication par tracts renvoie à
individus ou des groupes qui se situent, certes, aux marges mais qui se
définissent malgré tout par rapport aux conflits de la surface. La mesure
de ces conflits est rendue possible par l’analyse des différents éléments
constitutifs de cet univers aux marges, partant la description détaillée du
matériel nécessaire à la descente dans ces souterrains urbains mais
aussi la définition des interactions entre individus et groupes, la prise en
considération des rapports entre minorités et majorité dans l’histoire
passée et actuelle.

Ah excellent ! C'est bien fait et c'est très intéressant d'avoir une étude "sociologique" si je peux appeler ça comme ça, sur les ktaphiles et leurs moyens de communication. Très qualitatif vraiment
- Droso -
"La vie est une aventure, vis là" 
Répondre
#6
0
0
Mouais. Après il y a bcp de contre verités. C'est gênant pour un travail scientifique...
Répondre
#7
3
Droso
KdK
Napol-K
0
C'est assez intéressant. Après, on sent que l'auteur n'est pas forcément cataphile lui même, et qu'il ne descends qu'avec des "guides". La dynamique de la communication est assez différentes quand les deux groupes sont composés d'habitués, mais il reste vrai qu'avec deux autobus de touristes, ce sont les guides qui parlent chattières pendant que leurs touristes regardent leur baskets mouillées et défoncées par la gadoue.
Maintenant, je sais pas si le trakt occupe toujours une place de medium de communication: il s'agit principalement d'un petit dessin, quelque chose à visé artistique, et un certain moyen de se faire connaître dans le réseau. La communication se fait principalement par Internet, avec des groupes Telegram et autres discords de la discorde. La dynamique est encore différente, vu qu'il faut se faire accepter dedans pour connaître les bails, et qu'il ne s'agit pas de trouver un bout de papier dans une salle.
Ça me donne quand même envie de lire plus d'étude très sérieuse sur des gens très sérieux dans leur passion pas très sérieuse.
Répondre
#8
3
Droso
la_gargouille
Napol-K
1
Space Hymen
(Dim. 04 Dec. 2022, 20:13)saintloup a écrit : Mouais. Après il y a bcp de contre verités. C'est gênant pour un travail scientifique...

j'ai eu l'impression que la biblio etait reduite a la lecture de barbara  puis quand je suis arrivé à "l’idéal
est la cuissarde de pêcheur, sorte de salopette en latex imperméable qui
protège des pieds au buste, pratique pour les zones les plus inondées. S’habiller
ainsi permet de glisser vers une nouvelle identité et de s’adapter à de nouveaux
contours," ou "les lampes acétylènes (privilégiées par la police" j'ai eu du mal a poursuivre.
cela correspond aussi aux tracts d'avant internet.
vivre c'est mourir un jour, plonger sous terre c'est vivre intensément!
Répondre
#9
1
Droso
0
(Lun. 05 Dec. 2022, 12:09)epsil0n a écrit : Après, on sent que l'auteur n'est pas forcément cataphile lui même, et qu'il ne descends qu'avec des "guides".

Comme presque toutes les enquêtes socio. Et en être soi-même, ça suscite généralement des biais plus importants que de découvrir en écoutant ou en suivant. Le recul, tout ça. Entre les deux il y a l'observation participante, mais à la fin de l'histoire on reste un sociologue, qui aborde le groupe avec un œil de sociologue...
Répondre


Sujets apparemment similaires…
Sujet Auteur Réponses Affichages Dernier message
  [Article] - Les effondrements de carrières de Paris : La grande réforme des 1770's ILOVETP 1 1 526 Sam. 11 Fév. 2023, 18:17
Dernier message: Gastrik
  Cataphiles ; Anthropologie souterraine dans les carrières de Paris Lhermine 8 6 436 Dim. 11 Dec. 2022, 09:54
Dernier message: Lhermine
  [Article] Urbanisme du paris souterrain : 1ers projets de chemin de fer urbain etc. ILOVETP 0 879 Jeu. 01 Dec. 2022, 22:07
Dernier message: ILOVETP
  [Article] Les anciennes carrières de pierre en ville, un élément du géopatrimoine ILOVETP 0 650 Jeu. 01 Dec. 2022, 21:53
Dernier message: ILOVETP
  [Article] Quand en 1830, Lafayette s'intéressa aux galeries... sous Paris ILOVETP 0 776 Jeu. 01 Dec. 2022, 21:13
Dernier message: ILOVETP
  Les catacombes dans la littérature nomdunefille 35 35 824 Lun. 20 Juil. 2020, 13:12
Dernier message: sgl91
  SPELUNCA 157 offert avec un super article sur le LighPainting jeff95 1 3 759 Jeu. 02 Avr. 2020, 18:43
Dernier message: gump kta
  Projet de catacombes pour la ville de Paris ILOVETP 1 4 761 Lun. 29 Juil. 2019, 10:35
Dernier message: ILOVETP
  Émile Gérards - Les Catacombes de Paris ILOVETP 7 8 497 Jeu. 09 Mai 2019, 09:00
Dernier message: VilCoyote
  Catacombes et Carrières de Paris - René Suttel h2o 69 68 023 Mar. 02 Oct. 2018, 20:06
Dernier message: LOUL



Utilisateur(s) parcourant ce sujet : 1 visiteur(s)